29 Mai 1453, chute de Constantinople : quelques parallèles pour notre époque !

0
377

Nous venons de commémorer le 570éme anniversaire de la chute de Constantinople et de son empire qui avait pris la suite de Byzance en 330 . Ce fut un jour noir pour l’Europe car cet « empire romain d’Orient »avait contribué à contenir l’expansion de l’islam.

A partir de cette date, plus rien n’arrêtera l’appétit de l’ogre ottoman qui annexera une partie de la Hongrie jusqu’en 1699, alimentera de nombreuses guerres contre la Pologne ,1620-1621 et 1672-1676 qui verront à chaque fois la victoire des ottomans qui gagnent des territoires  (Moldavie puis Ukraine ).

Les puissances chrétiennes européennes coalisées (sauf la France…) affrontent victorieusement les turcs à Lépante le 7 Octobre 1571, mais le danger est toujours persistant avec des attaques sur Vienne : premier siège infructueux en 1529, le deuxième également en 1683 entrainant de lourdes pertes chez les turcs et l’invention, pour célébrer cette victoire, du croissant, symbole de la viennoiserie. A partir de cette date l’empire ottoman connaitra une lente décadence jusqu’à sa chute au début du 20e siècle

La Serbie  toutes les Balkans et surtout la Grèce connaissent le joug de l’islam, la Méditerranée reste infestée de pirates « barbaresques » qui font des raids et razzias à partir d’Alger, territoire turc jusqu’en 1830. Ils alimentent d’ailleurs en esclaves européens tous les pays musulmans ainsi que les harems. L’islam a d’ailleurs pratiqué l’esclavage jusqu’au XXe siècle …

Bref, ce survol historique est destiné à rappeler l’affrontement millénaire de l’Europe avec l’islam, aucune possibilité de « vivre ensemble » n’ayant été possible au cours des siècles.

Or nous sommes soumis depuis plusieurs décennies à une résurgence de l’islam liée à de nombreux facteurs  dont la décolonisation, les petrodollars et la natalité, signe de force vitale qui semble nous avoir abandonnée. Boumedienne disait que l’islam nous coloniserait par le ventre de ses femmes. C’est le djihad de l’utérus, rappelant ainsi la haute estime de l’islam pour la femme !

Le sultan Erdogan, qui vient d’être réélu sur un terreau identitaire islamique, ne cache pas ses ambitions hégémoniques sur l’Europe et de rétablissement du califat. Ces peuples ont une mémoire longue qui semble nous faire défaut.

Plus grave encore l’ennemi est dans nos murs et nous, comme à Constantinople au moment de sa chute, nous discutons du sexe des anges, au sens propre entre autres, toutes choses égales par ailleurs, puisqu’il ne s’agit pas d’anges mais d’humains qui ont des doutes sur leur genre dans une société en pleine « décivilisation » c’est-à-dire en pleine décadence.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.