Anniversaire du débarquement : personne ne vous parlera de l’AMGOT !

0
111
Monnaie Américaine (Amgot)

Gouvernement militaire allié des territoires occupés*

Le gouvernement militaire allié des territoires occupés, en anglais Allied Military Government of Occupied Territories (AMGOT), est la suite envisagée par les alliés anglo-américains notamment au débarquement du 6 juin 1944 sur les côtes de Normandie.

Ce gouvernement militaire d’occupation constitué est chargé d’administrer les territoires libérés au cours de la Seconde Guerre mondiale. Dès 1942, l’administration américaine avait prévu d’imposer à la France, comme aux futurs vaincus, Allemagne, Italie, Japon, un protectorat qui aurait aboli toute souveraineté, y compris le droit de battre monnaie. Mais la raison essentielle des alliés était d’annexer l’empire colonial français riche en matières premières et en bases militaires stratégiques.

Si ce gouvernement militaire a été établi avec succès dans certains pays, dans d’autres il a été considéré comme illégitime. C’est le cas de la France.

Opposition en France
Soutenu par une très large majorité de Français, le général de Gaulle, à la tête du Comité français de la libération nationale (CFLN), puis en France du Gouvernement provisoire de la République française (GPRF), s’oppose vigoureusement à l’AMGOT.

Dans ses Mémoires de guerre, le général de Gaulle évoque cette affaire : « Les troupes et les services qui s’apprêtent à débarquer sont munis d’une monnaie soi-disant française, fabriquée à l’étranger, que le gouvernement de la République ne reconnaît absolument pas. »

Tract Allemand

Il convient de noter l’implication de Michel Debré, jeune membre du Conseil d’État (32 ans) au sein du Comité général d’études créé à la demande du Général. Le futur Premier ministre de Charles de Gaulle, premier Président de la VRépublique, organisa la désignation et la mise en place des préfets ou commissaires de la République en remplacement de ceux nommés par Vichy.

Ces commissaires de la République institués par le GPRF furent chargés du rétablissement de la légalité républicaine lors de la libération de la France en 1944 jusqu’au 22 mars 1946. Ils furent les représentants du général de Gaulle.

Leur mission consista à rétablir les libertés républicaines et l’autorité de l’État, en empêchant toute vacance du pouvoir, et de ce fait, l’installation d’une administration militaire alliée AMGOT

Alain Kerhervé

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.