Annulation de la subvention pour SOS Méditerranée : Victoire pour le lanceur d’alerte de l’ASLA !

0
411
Le 3 mars 2023, la Cour administrative d’appel de Paris a décidé d’annuler la subvention de 100 000 € qui avait été accordée en 2019 à l’association immigrationniste SOS Méditerranée par la mairie de Paris et de condamner celle-ci à verser 1 500 € à Antoine, le lanceur d’alerte qui avait contesté l’accord de cette subvention.
La maire de Paris Anne Hidalgo s’était félicitée de ce généreux cadeau, qui constituait un cadeau financier et politique dissimulé sous un prétexte humanitaire.

La cour a considéré que SOS Méditerranée, par sa volonté affichée de contrecarrer la politique migratoire des États européens et les polémiques récurrentes causées par son action, ne pouvait pas être vue comme une association neutre et de nature purement humanitaire mais bien comme une association politiquement partisane et militante. C’est à ce titre que la requête du lanceur d’alerte a été validée par la Cour administrative d’appel de Paris.

Cette décision salutaire est non seulement une victoire pour Antoine, pour le contribuable parisien et pour la France, mais c’est aussi une victoire pour l’ASLA, qui a fourni l’aide nécessaire à Antoine pour mener jusqu’au bout son combat judiciaire.

Grâce à mise en contact d’Antoine avec un avocat, le conseil juridique de qualité apporté par celui-ci et la prise en charge intégrale de ses frais d’avocat, l’ASLA a réussi à arracher une victoire concrète et symbolique contre deux monstres sacrés de la cause immigrationniste : la mairie de Paris et SOS Méditerranée.

Merci à Antoine et à ses avocats pour cette victoire, qui ont prouvé par leur action que les privilèges des officines pro-immigration comme SOS Méditerranée n’en ont plus pour très longtemps !

L’ASLA remercie également ses donateurs et ses soutiens, sans qui cette réussite n’aurait pas été possible.
Comme Antoine, des dizaines d’autres lanceurs d’alerte souhaiteraient dès aujourd’hui combattre pour défendre leur pays. Mais ils n’y arriveront pas seuls : pour obtenir des victoires concrètes et décisives, ils ont besoin de l’ASLA, notamment pour couvrir les frais colossaux engendrés par ces procédures judiciaires longues.

C’est la raison pour laquelle l’ASLA sollicite votre aide, pour que d’autres Antoine obtiennent gain de cause et mettent un terme à la mascarade du financement des officines de l’extrême immigrationniste.
https://asla.fr/faire-un-don/




LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.