Antifas à Toulouse : le gauchisme est une maladie mentale !

0
121

Selon un article* de Français de Souche, un groupe de cinq antifas de Toulouse a fait l’objet d’une intervention du RAID et est mis en examen pour violences et trafic de drogue. Ce groupe serait proche de Raphaël Arnault, porte-parole de La Jeune Garde, qui a été entendu par la police pour apologie du terrorisme, comme Rima Hassan et Mathilde Panot.

Lors des perquisitions, le RAID a découvert un peu plus de 20kg de drogue, des téléphones cryptés et 12000€ en espèces. L’interpellation des cinq mis en cause a été initialement motivée par leur agression contre des patriotes et des identitaires, qu’ils avaient filmées et diffusées sur les réseaux sociaux : comptes des groupuscules Offensive Révolutionnaire Antifasciste et Antifa Squads sur Instagram et Tik Tok.

Ainsi va la lutte des classes contre l’extrême-droite fasciste, raciste et xénophobe, pour la liberté, la démocratie et toutes ces sortes de choses. Ah ! Heureusement que ce ne sont pas des contributeurs de Riposte Laïque ou des membres de la Ligue du Midi qui sont en cause ! Sinon, comment feraient les médias de grand chemin pour traiter à la fois les lubies du petit Macron à propos de l’euthanasie, de la cuisine africaine et de la la guerre en Ukraine, le réchauffement climatique, le choix cornélien du maintien de l’ordre à la fois aux Jeux Olympiques, à Mayotte et en Nouvelle-Calédonie, avec en plus l’étalage de toute cette subversion d’extrême-droite si grave et dangereuse pour la République et ses célèbres valeurs !

Mais rassurons-nous, ces médias grassement subventionnés par le pouvoir ne parleront pas, ou très peu et en termes retenus, de ces pauvres gauchistes qui ont fini par attirer l’attention de la police, après tant et tant de malfaisances.

Il y aurait pourtant matière à travailler. Cette affaire synthétise à elle seule cette situation qui va en s’amplifiant et dont les protagonistes ne se cachent même plus. On observe que la gauche se découvre une extrême, comme une nouveauté. Et cette extrême se déploie au vu de tous dans des domaines à priori sans relations, qu’elle réunit pourtant dans son prétendu combat pour la liberté et contre le fascisme : antisémitisme déguisé en antisionisme, apologie du terrorisme prétendu résistance, violences en réunion contre des patriotes au prétexte de lutte contre l’extrême-droite. Mais aussi diffusion d’images violentes (titres de gloire?) trafic de drogue (distraction saine?) réseau de transmissions crypté (pour préparer la révolution?).

Ces éléments apparemment sans rapports entre eux constituent factuellement la réunion de forces obscures à l’apparence banale, qui œuvrent à la destruction de notre civilisation, de notre nation et de notre structure sociale. Le trafic de drogue dégrade de façon exponentielle les esprits en quête de mieux-être tout en générant des conflits armés de plus en plus meurtriers et en occupant une police débordée.

La prétendue révolution permanente des gauchistes sépare les individus et anéantit la notion du bien commun, lequel disparaît derrière des idéologies d’un autre âge poussées jusqu’au fanatisme. Cette révolution censée réunir la bien-pensance apatride gaspille les forces vives qui pourraient faire prospérer notre pays : dépenses pour les dégradations et destructions, dépenses pour les forces de l’ordre, dépenses pour les fonctionnements administratifs, judiciaires, etc.

En fait ces gauchistes altèrent les esprits faibles avec leur idéologie et avec leurs drogues, ruinent notre pays avec les dépenses sus-citées, collaborent à l’immigration sans limites. Ils sont les alliés, les exécutants objectifs des mondialistes qui veulent faire disparaître les civilisations, les États-Nations, l’épanouissement par le travail et la culture, les familles traditionnelles, pour obtenir des entités interchangeables -même pour le sexe- sélectionnables et contingentables de l’avortement à l’euthanasie en passant par les vaccinations à ARN obligatoires.

Pour cela ils veulent des entités sans racines, sans culture, sans liberté et amoureuses de leurs chaînes, manipulées par des accessoires bioniques obligatoires, conditionnées par des idéologies et des prétendues religions sataniques, des drogués sans conscience et sans volonté.

Un monde terrible, inhumain, qu’ils préparent pour nos enfants et toute notre descendance au profit de quelques-uns s’octroyant le privilège de diriger le monde, poussant ainsi la maladie mentale politique jusqu’à son paroxysme.

Ces gauchistes ne sont donc pas des adversaires politiques, mais des ennemis de nos descendants et de notre patrie. Ne les laissons pas faire, sinon nos enfants nous demanderont des comptes !

Daniel Pollett

* https://www.fdesouche.com/2024/05/16/info-la-depeche-violences-entre-extremistes-cinq-militants-dultragauche-arretes-en-haute-garonne-2/

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.