Après la dissolution, nuit d’émeute à Bordeaux !

0
20
Le gauchisme est décidement une maladie mentale !
Cette nuit, du 10 au 11 juin, une horde d’énervés d’extrême gauche, d’antifascistes, a saccagé une brasserie du Centre Ville de Bordeaux.
Le « Saint Projet », bar-restaurant situé rue Sainte Catherine, la plus grande rue commerçante de Bordeaux a été mis à sac par des manifestants d’extrême gauche, au prétexte que cet établissement serait un lieu de rencontre de militants d’extrême droite. C’est peut-être la réputation de servir une excellente cuisine française qui est à l’origine de cette rumeur dans les milieux de gauche. Malheureusement pour cet établissement et pour les casseurs, cette rumeur est une fake-new. Les militants patriotes évitent Bordeaux qui est devenue un coupe-gorge.
Bloqués par la police :
Plus sérieusement, il semble que les nervis gauchistes, aient eu l’intention d’attaquer le bar associatif, privé, Le Menhir. C’est, pour le coup, le véritable lieu de rencontre des patriotes. Les antifascistes auraient été bloqués, en chemin, par la police. Se seraient-ils, rabattus, par dépit, faute de mieux, sur le « Saint Projet »?
Dans le cerveau limité d’un islamo-gauchiste, un nom pareil sonne fasciste.
Pour certains esprits, tout ce qui évoque la sainteté ou les valeurs catholiques est insupportable…  jusqu’à mettre à sac une brasserie bon chic bon genre! Toujours dans le même quartier, et dans le même élan antifasciste, les mêmes se sont attaqués à la porte de l’Église Saint Éloi. Ils n’ont pas réussi à l’enfoncer. Ils se sont vengés de cet échec en taguant en grand « fasciste » sur la façade. C’est peut-être parce qu’ils étaient fatigués qu’ils n’ont pas pensé à taguer « nazis », plus approprié, sur ce bâtiment de style «gothique ».

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.