Bordeaux : l’insécurité explose.

0
319

Bordeaux : alertée pour des nuisances, la police arrête des Algériens et des Tunisiens en possession d’objets volés une solution : la remigration.

Les quatre suspects ont été placés en garde à vue. Et cela, avant un possible déferrement devant le parquet. Ils pourraient s’être procuré ces objets lors de vols par effraction. 

Tout a commencé lorsque le voisinage a prévenu les forces de l’ordre au sujet de nuisances. Au cours de la matinée du dimanche 26 février, les policiers se sont rendus dans un squat à Bordeaux (Gironde), où ils ont interpellé deux Algériens et deux Tunisiens. Les quatre individus, âgés de 27 à 34 ans, avaient en leur possession de nombreux objets volés. Selon les informations  lesdits objets pourraient avoir été obtenus à la suite de vols par effraction. Les suspects ont été placés en garde à vue. Et cela, avant un possible déferrement devant le parquet. 

Vols, cambriolages… Il y a quelques semaines, nous nous étions faits l’écho d’un article du Parisien dans lequel nos confrères évoquaient les chiffres des infractions, délits et crimes enregistrés en 2022, dévoilés par le ministère de l’Intérieur le 31 janvier. Des chiffres – issus d’un bilan du service statistique du ministère de l’Intérieur (SSMSI) – qui avaient nettement augmenté par rapport à l’année précédente. Dans le détail, si les vols violents sans arme avaient enregistré un recul, comme c’était le cas depuis un certain nombre d’années, les vols d’accessoires sur véhicules connaissaient la plus forte hausse avec une augmentation de 30,3 %. 

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.