Bordeaux victime du crack !

0
570

Bordeaux : Le quartier Saint-Paul gangrené par le trafic de crack, les habitants ne se sentent plus en sécurité. “Les commerçants sont prêts à en découdre”

Dans le centre-ville de Bordeaux, la recherche de «caillou», une boulette de crack à fumer, est devenue quotidienne. À Saint-Paul, les habitants font face à une augmentation de trafic de crack.

«Le quartier se dégrade très clairement, la propreté a un vrai problème. L’accessibilité du quartier ainsi que l’ambiance font peur», a réagi François Petit, herboriste dans le quartier Saint-Paul.

«Toute une population âgée et fragile ne vient plus dans le quartier», a-t-il ajouté.

(…) «Ils entrent dans les magasins, ils volent des choses et ils partent (…) Ils sont violents et ils parlent mal», a dénoncé Danielle Pandanx, Présidente de quartier de Saint-Paul, à CNEWS.

«Tous les commerçants ont très peur. Il y’en a même qui me disent qu’il va falloir faire les policiers pour se défendre. Quand j’entends cela, cela me fait peur quand même parce que ce sont des pères de famille et des gens qui ont des boutiques. Je me dis qu’il faut pas qu’il prennent beaucoup de risque mais ils sont prêts à en découdre», a-t-elle ajouté.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.