Censure à l’Université Bordeaux Montaigne pour Sylviane Agacinski

0
31
Portrait de Sylviane Agacinski, philosophe et épouse de Lionenel Jospin chez elle à Paris le 5/01/2017 Photo Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

L’université de #BordeauxMontaigne prétexte des « menaces » et annule un débat avec #SylvianeAgacinski.
Rappelons qu’elle est l’épouse de #LionelJospin, femme de gauche et féministe! Dans son communiqué ci dessous l’université se garde bien de nommer les groupes « antifas » (sic) ou LGBT solidement implantés à Bordeaux et qui bénéficient de complicités très haut placées. #AlainFinkelkraut avait subi le même sort il y a peu à la Sorbonne. Ces faits récurrents ne semblent pas émouvoir les autorités civiles morales et médiatiques ! Explication: ces vrais « fachos » font partie du camp du bien et sont les petits soldats de la secte du progressisme.


« La philosophe devait évoquer ce jeudi soir « l’être humain à l’époque de sa reproductibilité technique », dans le cadre des conférences Bordeaux Montaigne. Les organisateurs de ces conférences ont fait savoir ce jeudi que la venue de Sylviane Agacinski devait être annulée.
« Ne pouvant assurer pleinement la sécurité des biens et des personnes ni les conditions d’un débat vif mais respectueux face à des menaces violentes, l’université de Bordeaux Montaigne (ex-Bordeaux 3) a décidé d’annuler cette rencontre », apprend-on ce jeudi.
« Des groupes ont décidé d’empêcher la tenue d’un échange légitime et évidemment contradictoire sur ces questions d’ordre éthique et juridique dans le contexte des débats actuels sur la PMA et la GPA » font savoir les organisateurs sur le site de l’université. « Cette manifestation de censure est une atteinte excessivement grave et violente à la confrontation des idées à laquelle notre université est attachée. Empêcher la discussion au sein d’une communauté participe d’une dérive liberticide. »
La « gravité de cette entrave au débat démocratique ne saurait constituer ni fierté, ni victoire pour quiconque, mais une réelle indignation de tous ceux qui sont attachés à la richesse du dialogue, de l’échange pour comprendre la complexité de notre monde » conclut l’université sur son site.

Portrait de Sylviane Agacinski, philosophe et épouse de Lionenel Jospin chez elle à Paris le 5/01/2017 Photo Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.