Cérémonie pour l’IVG : billet d’humeur !

1
225

Une synthèse des vices du temps !

Ici, vous avez le sordide sous sa forme chimiquement pure :

Catherine Ringer, ancienne actrice pornographique (qui a commencé cette carrière à l’âge de 17 ans…), transformée par les années en rombière fatiguée, «chante» une Marseillaise inclusiviste sous les yeux du fou Macron pour fêter l’inscription dans la Constitution de l’infanticide prénatal devant une foule d’ahuris hypnotisés par le culte des droits devenus plus importants que la vie elle-même.

Cérémonie où le laid se met au service de la mort fêtée comme un progrès par des gens ravis d’offrir tous les ans 220 000 vies en sacrifice sur l’autel de forces obscures qu’ils n’osent même pas nommer.

Ici une sorcière chante le visage tordu par la laideur de son âme et fait sourire, de son rictus le plus jaune et angoissant, l’homme qui disait en 2020 que «la Bête de l’événement est là, et elle arrive».

Comment ne pas voir, ne pas comprendre ce qui se passe sous nos yeux ?

Dieu merci, mille fois merci de m’avoir donné les ressources qui me permettent de me tenir loin de ces gens, loin par l’esprit, loin par la pensée, les intérêts, les objectifs, les goûts, l’esthétique, le rapport au monde, aux gens, loin et étranger à leurs ténèbres.

Si vous êtes vous aussi spontanément, instinctivement méfiants devant ces gens et devant leur cirque morbide, soyez absolument certains d’une chose : vous êtes vivants et ils sont morts. Et cela, tant que vous tiendrez, ils ne vous l’enlèveront jamais.

N’abdiquons jamais l’honneur que l’histoire nous fait d’être le dernier rempart contre ces démons. Que nous perdions ou que nous gagnions à la fin, nous aurons fait notre devoir.

#IVGDansLaConstitution #CatherineRinger #MacronLeFou

Jonathan Sturel

1 COMMENTAIRE

  1. Le lider maximo et ses sbires n’aiment pas la vie : ils ne cessent de célébrer la mort…
    L’IVG dans la constitution aujourd’hui et tout à l’heure la loi sur l’euthanasie.
    Je suis sidéré de voir que la très très grande majorité des sénateurs et députés aient applaudi cette célébration macabre dont l’hymne national perverti n’a apparemment choqué personne dans l’assemblée.
    Pôôôvre France…

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.