Chasse : un mort dans les landes. Quelles leçons en tirer ?

0
429

Un homme est mort ce milieu de semaine dans les landes lors d’une battue au sanglier. Les polémiques de la chasse s’en retrouvent relancées.

C’est à Ossages dans les Landes qui l’homme de 45 ans à reçu une balle en pleine poitrine alors qu’un groupe de chasseur traquaient les sangliers. Non loin de là deux autres chasseurs avaient perdu la vie dans des circonstances similaires. Voilà de quoi relancer les polémiques entre les pro et anti-chasse.

Il ne peut être nié que la multiplication très notable des animaux sauvages dans les campagnes de nouvelle Aquitaine pose de sérieux problèmes tant pour les agriculteurs que pour, plus grave, la sécurité routière. 

Les collisions se multiplient et sont parfois loin d’être anodines. Il y a des blessés. Pour autant, une large frange de la population, notamment urbaine, réclame la « sanctuarisation » de jours sans chasse, notamment les jours sans école et les week-end, pour que les familles puissent profiter de promenade en forêt sans se sentir en danger de mort, lorsque quelques coups de fusils de mettent à claquer… ce que les chasseurs refusent farouchement..

Les deux points de vues semblent pour le moment irréconciliables mais il semble clair qu’un accord doit être trouvé. La faune sauvage doit être régulée mais les citoyens lambda doivent pouvoir profiter avec leurs enfants et chiens de moments de détente en forêt en toute tranquillité d’esprit.

Il devient urgent avant que la situation ne s’envenime, que les fédérations de chasse et les associations qui militent pour une régulation de cette tradition, s’asseyent autour d’une table et fassent des concessions.

Jean-Frédérique L’Esparre

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.