« Crime d’honneur ». Un père jette sa fille d’un pont !

0
747

Il tue sa fille en la jetant du pont de Saint-Nazaire, l’homme interpellé par deux gendarmes en reposLe père de famille aurait tenté de sauter à son tour lorsqu’il a été arrêté par deux gendarmes qui étaient en repos au moment du drame.

Un homme a jeté dans le vide sa fille âgée de 18 ans, du haut du pont de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), ce mardi vers 16 heures. Cette dernière est décédée. Le père de 44 ans a quant à lui été placé en garde à vue et une enquête a été ouverte. La jeune fille aurait fréquenté un « kouffar ». Il s’agirait donc de ce que les tenant de la « religion de paix » appellent un « crime d’honneur.

Deux gendarmes en repos se trouvaient sur le pont au moment du drame. Ils ont vu « un véhicule s’arrêter devant eux, duquel sortaient un homme et une jeune fille se dirigeant vers la rambarde du pont », a détaillé la procureure de Saint-Nazaire Sylvie Canovas-Lagarde dans un communiqué ce mercredi. « Ils voyaient l’homme la projeter dans le vide ». 

La victime est décédée vers 17h30 malgré l’intervention rapide des secours.

Le pont de Saint-Nazaire culmine à 68 mètres. Le père de famille, coincé, a manifestement tenté ensuite de sauter. Il « marquait son intention de sauter du pont, geste interrompu par les militaires », précise la magistrate. Les investigations « tendent désormais à établir les circonstances du passage à l’acte et à préciser l’environnement familial ».

Une enquête pour homicide volontaire a été ouverte et confiée à la brigade de gendarmerie de Montoir-de-Bretagne et à la brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie de Saint-Nazaire. La garde à vue du quadragénaire a été prolongée ce mercredi après-midi.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.