Effondrements d’immeubles à Bordeaux: Réunion des riverains de la rue Planterose

0
174

Sur la page Facebook « Vivre dans la Cité » est paru un nouvel article sur la réunion qui s’est tenue le 22 novembre à 17h30, 17 rue Saumenude.

Une réunion a été organisée pour les riverains des immeubles d’InCité qui se sont effondrés, rue Planterose. Un petit fiasco puisque seulement une dizaine de personnes se sont déplacées alors que les victimes d’InCité sont plus d’une centaine.

Les huiles étaient plus nombreuses que les victimes!

Il y avait du beau monde: M. Benoît Gandin, Directeur d’InCité, M. Cazaux, le Maire adjoint du quartier, Madame Caïssado, la très sympathique employée d’InCité, d’autres employés d’InCité, et des représentants de la société TMH de Villenave d’Ornon, qui réaliseront les travaux de consolidation des mitoyens effondrés.

L’inoxydable directeur d’InCité a expliqué que les travaux de consolidation permettront d’enlever les chevalets en bois et donc d’ouvrir la rue à la circulation. Délais 7 mois.

Les riverains se sont plaints de la saleté de la rue et de l’indicipline consécutive à une signalisation qui reste défaillante. La rue est devenue un parking ce qui ne manquera pas de gêner les travaux… Le nettoyage ne passe plus.

Monsieur Gandin n’a toujours pas parlé de sa démission. Il avait pourtant admis sa responsabilité dans les effondrements, à la première réunion publique, tenue rue Saumenude. Comment peut-il, sans honte, rester à la tête d’InCité après le fiasco de sa gestion? Et surtout comment se fait-il que la nouvelle municipalité n’ait pas remercié l’ensemble de l’équipe en ne renouvelant pas la concession? Leur incurie et leur incompétence est de notoriété publique.

Il doit y avoir de sérieuses raisons pour que cette politique honteuse soit poursuivie.

Pièces jointes :

Capture d’écran 2022-11-25 à 15.15.22.png848 Ko

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.