Electricité : le prix en extrême danger

0
308

Le prix de l’électricité sur le marché de gros de l’union Européenne était à 5 centimes le kWh au début de l’année, en moyenne. Il est à 10 centimes aujourd’hui. La hausse pour le consommateurs aurait dû être de 40% ce mois ci, rendant ainsi impossible à des millions de français de se chauffer en hiver. Ils ne sont déjà que trop dans cette dramatique situation.

Notre électricité nucléaire, de loin la moins chère d’Europe, se retrouve noyée et écrasée dans le « marché unique » Européen de l’énergie. De plus, notre parc de centrales est en triste état (20 réacteurs actuellement en maintenance), abandonné à lui même, et sans nouvelles constructions, depuis 20 ans (merci les Verts), alors que les énergies renouvelables ont montré en Allemagne comme en France leur inefficacité ! La France il y à 20 ans vendait ses surplus électriques à toute l’Europe…. elle en achète aujourd’hui au prix fort à des pays qui font tourner des centrales au charbon et au gaz, qui rejettent du carbone par centaines de milliers de tonnes. Bravo les « verts » !!!!

L’électricité ne se stocke pas : ”Pour fixer le prix, on regarde donc à un instant T la demande d’électricité. Et on aligne le prix sur les moyens de production nécessaires pour répondre aux besoins. “S’il faut, pour couvrir les besoins, utiliser le moyen le plus cher, c’est-à-dire les centrales à gaz, le prix s’alignera sur ce mode de production”  nous expliquent les technocrates de Bruxelles. En bref, le prix de l’électricité est indexé sur le prix du gaz ! 

Or, le gaz flambe actuellement en raison de la forte reprise économique mais aussi, et surtout, à cause d’un conflit diplomatique entre USA et Russie, l’Union Européenne s’alignant, contre ses intérêts, et la simple justice, sur la position Etats-unienne.

Les Russes, premiers producteurs mondiaux de Gaz et presque seuls fournisseurs de L’union Européenne, ferment les vannes. La Russie le fait pour se défendre contre des manoeuvres « d’encerclement » diplomatique et militaire menées par les État-Unis.

La Russie se défend donc avec son arme « pacifique » la plus puissante. elle ferme le robinet du gaz. Elle est dans son droit.

Il faut mettre fin de façon juste et équilibrée au conflit ukrainien et laisser la Russie tranquille sur ses frontières. Ainsi le pouvoir d’achat des français ne sera plus sous l’épée de Damoclès d’une gigantesque hausse des prix de l’électricité.

Mercredi, l’électricité a grimpé de 35 % sur les marchés en début de séance, avant de s’apaiser. Mais les prix de l’électricité vont croître dans son sillage.

Le Gouvernement à réagit en « bloquant provisoirement » une hausse de 40% des factures EDF à 4%, mais cette solution presque insupportable pour le budget de l’État n’aura qu’un temps… De très durs moments se préparent pour les français, peuple en voie de paupérisation et bientôt dépourvu de chauffage.

Jean-Frédérique L’ESPARRE

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.