Elon Musk va t’il réussir son pari de faire de Twitter un véritable espace de liberté ?

0
370
Vendredi soir, Elon Musk a levé le rideau sur Twitter et a publié la première de ce qui devrait être de nombreuses révélations sur ce que l’on appelle les « Twitter Files ».

Depuis qu’il a racheté la société, Elon Musk s’est donné pour mission de nettoyer Twitter et de lui redonner sa mission initiale, à savoir donner à ses utilisateurs le « pouvoir de créer et de partager des idées et des informations instantanément, sans barrières ».

Pour ce faire, il s’est fixé comme priorité de découvrir à quel point la suppression de la liberté d’expression s’est détériorée.

Musk et la liberté d’expression
« C’est une bataille pour l’avenir de la civilisation. Si la liberté d’expression est perdue, même en Amérique, la tyrannie est tout ce qui nous attend. »

Source : Twitter @elonmusk

Pour Musk, il s’agit d’une question existentielle pour une société libre et démocratique. Il croit, comme la plupart d’entre nous je crois, que la liberté d’expression est un droit constitutionnel. Et il pense également que « le public mérite de savoir ce qui s’est réellement passé… ».

Et c’est ce que font les « Dossiers Twitter » – soulever le tapis pour comprendre ce qui a été balayé sous le tapis. 

C’est l’une des choses les plus intelligentes qu’un dirigeant puisse faire lorsqu’il prend en charge une organisation en difficulté, ou connue pour être corrompue ou dysfonctionnelle. Restez objectif, découvrez ce qui s’est passé, rendez-le public, nettoyez-le et reprenez la croissance.

Il n’y a pas de meilleur moyen de restaurer la confiance et de donner un nouveau souffle à une entreprise ou à une division d’entreprise. Et dans ce cas, c’est la restauration des droits constitutionnels.

La première révélation des « Twitter Files » devrait figurer à la une de tous les journaux. Aucun d’entre nous ne devrait être surpris qu’il ne le soit pas. Les fichiers documentent en détail les efforts d’un parti politique – et de ceux qui se trouvent aux plus hauts niveaux du gouvernement – pour supprimer activement l’information publique.

Ils montrent comment des célébrités, des scientifiques, des politiciens, et même des personnes relativement inconnues, ont été bannis, censurés ou désactivés pour avoir partagé des informations factuelles ou des opinions qui allaient à l’encontre du discours souhaité.

Je crains pour la vie de Musk car la première partie des « Twitter Files » concerne les efforts documentés pour supprimer des informations dans le but d’influencer le résultat d’une élection présidentielle. Et les informations supprimées détaillent des liens avec des activités corrompues et illégales liées à un vice-président et à un candidat à la présidence en exercice. 

Ce sont des personnes très puissantes contre lesquelles Musk se retourne – et ce n’est que le début de ce qui sera partagé.

Les médias tentent d’ignorer ce qui se passe actuellement sur Twitter, mais les chiffres nous montrent quelque chose d’incroyable…

Twitter enregistre maintenant une moyenne de plus de 2 millions de nouvelles inscriptions par jour.

Et les minutes d’utilisation ont également atteint des sommets historiques. Autre point positif : les impressions de discours haineux ont considérablement diminué, et de grands progrès ont été réalisés pour réduire le nombre de bots actifs sur la plateforme.

La quantité de progrès réalisés en si peu de temps est impressionnante.

Bien que dangereux, Musk exige la transparence de sa propre entreprise. Le résultat final en sera bien meilleur. Bien que les chiffres soient prometteurs, il y a encore beaucoup de travail à faire.

Bien sûr, la grande question est : à quelle profondeur se termine ce gouffre de révélations ?

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.