En route vers Pâques

0
407

Aujourd’hui mercredi des Cendres, les catholiques entrent pour 40 jours en Carême. Pour en savoir plus sur cette tradition encore vivante en France, Budigala Presse s’est entretenu avec des fidèles et un abbé. Voici ce que nous avons retenu.

Le mercredi des Cendres

Aujourd’hui, mercredi 26 février 2020, l’Eglise catholique entre en Carême par le rituel de l’imposition des Cendres. Le Carême est un temps de préparation à la grande fête du jour de Pâques où l’Eglise nous propose de ressusciter avec le Christ. 

Cette période s’ouvre par la messe du mercredi des Cendres où le prêtre marque les fidèles d’une croix de cendres sur le front. Les Cendres – obtenues par la combustion des rameaux de buis de l’année précédente – rappellent notre condition humaine “tu es poussière et tu retourneras à la poussière”. En effet, Adam a été créé de la poussière et Dieu lui a insufflé la vie “dans les narines”

La pratique du Carême remonte au IV° siècle et s’est façonnée au fil des conciles jusqu’à prendre la forme que nous connaissons aujourd’hui. Les catholiques sont invités à faire pénitence, c’est une longue période d’efforts qui engage le corps et l’esprit. Le jeûne ne concerne pas que l’assiette, bien qu’il soit demandé de manger maigre et particulièrement le vendredi. Les catholiques marquent cette période par le jeûne et l’abstinence des choses et habitudes qui entravent le quotidien mais aussi par une pratique spirituelle plus intense. Le corps et l’esprit se soutiennent par la prière et le recours à la confession.

Un calendrier autrefois cohérent

Traditionnellement l’entrée en Carême se faisait le lendemain du mardi Gras et de Carnaval (“carnelevamen” littéralement “ôter la viande” en latin). Un grand moment festif précédent un long parcours de pénitence vers la Résurrection et la fête de notre Salut le jour de Pâques. Ce temps liturgique est marqué du violet, couleur symbolique de la conversion reflétant la joie de cheminer à la suite du Christ.

Plusieurs semaines pour 40 jours : toute une symbolique biblique 

Les dimanche de Carême ne sont pas comptés comme des jours de pénitence : 6 semaines complètes soit 36 jours + 4 jours qui font 40 jours jusqu’au samedi Saint précédent le dimanche de Pâques. Voici pourquoi c’est un mercredi que s’ouvre solennellement le jeûne quadragésimal qui nous conduit à la fête de notre Salut, cette année, le dimanche 12 avril !

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.