Feu sur le quartier général! Offensive contre Bolloré.

0
312

NDLR : article très intéressant sur le site de l’OJIM. La dérive tyrannique de l’oligarchie devient évidente !

« Feu sur le quartier général ! », c’est avec ce slogan que le président chinois Mao Zedong, craignant de perdre son pouvoir absolu après l’échec du grand bond en avant, lance en 1966 la révolution culturelle, qui mettra la Chine à feu et à sang pendant dix ans. Feu sur Bolloré, c’est le mot d’ordre du monde libéral libertaire en ce début de 2023 avec une offensive de grand style.

Rima Abdul Malak donne le ton

La franco-libanaise, ancienne du cabinet de Christophe Girard à la mairie de Paris et conseillère culture de Bertrand Delanoë, ci-devante ministre de la Culture, y est revenu par deux fois. D’abord dans Le Monde à la mi-janvier puis surtout sur France Inter le 9 février 2023 :

« L’accès à des fréquences gratuites [se fait] en échange de certaines obligations, comme respecter le pluralisme, traiter les affaires judiciaires avec mesure ou créer un débat contradictoire sur des sujets pouvant porter à controverse. C’est ensuite à l’Arcom [ex-CSA, ndlr] de vérifier si celles-ci ont bien été respectées pour évaluer si la reconduction de fréquences est justifiée ou pas. 

Autrement dit, la ministre de la Culture demande, à mots à peine couverts, à l’Arcom d’étudier de très près, vraiment le plus près possible, le non-renouvellement des fréquences de CNews et de C8 en 2025. Donc de les attribuer à d’autres.

L’Arcom, le petit doigt sur la couture du pantalon

Le doigt sur la couture du pantalon, c’est la position du garde-à-vous. L’Arcom est dirigée par Roch-Olivier Maistre, un orléaniste à l’échine très, très souple. Le jour même des déclarations de la ministre l’Arcom infligeait une amende de 3,5M€ à CNews après l’affaire des provocations du député LFI Louis Boyard sorti avec de regrettables insultes du plateau de Cyril Hanouna le 10 novembre 2022. La chaîne a fait appel.

Aymeric Caron prend le relais

Dans un tweet du 9 février 2023 consécutif aux déclarations de la ministre de la Culture, Aymeric Caron vient à son secours et renchérit :

En quelque sorte LFI vient au secours de Renaissance du président.

Orsenna apporte la caution académique

L’ancien conseiller culture de François Mitterrand le fait dans un livre à paraître le 16 février 2023 chez Gallimard, Histoire d’un ogre, où l’ogre est bien entendu Bolloré. Dans un entretien au Monde, il s’élève contre « l’ogre », qui « met son pouvoir au service d’une parole de haine. C’est unique à ce niveau dans le capitalisme français. Vincent Bolloré est dangereux pour la démocratie ». Fermez les guillemets. La lutte contre la haine, on connaît, on a déjà donné. Au même moment Orsenna n’est pas trop gêné par les activités de Niel, patron de fait du Monde, L’Obs, Nice Matin etc, candidat à la reprise de M6. Pourquoi ? Réponse claire comme un matin de printemps : le livre d’Orsenna fait partie du dispositif envisagé pour que Niel reprenne les fréquences de CNews et de C8 renouvelables en 2025.

Niel au coin du bois pour 2025

Mais celui attend en tapinois c’est Xavier Niel. Comme nous vous le disions récemment, Xavier Niel s’il est officiellement candidat à la reprise de la fréquence de M6, ne fait là qu’un galop d’essai pour se frotter à l’Arcom et découvrir les conditions de l’appel d’offres pour les fréquences de la TNT. Ce qu’il vise c’est CNews/C8 en 2025. Une bien jolie date, Roch-Olivier Maistre sera toujours président de l’Arcom, sauf accident Emmanuel Macron sera toujours président et le ou la ministre de la Culture sera du même format idéologique que Madame Malak.

2025, deux ans avant les élections de 2027, vous en tirez les conclusions que vous voulez.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.