Fusillade dans le Colorado et fake news: « L’homme blanc » de l’AFP se prénomme Ahmad Al Aliwi Alissa

0
245

NDLR :Nous publions cette étude très documentée parue dans les colonnes de Breizh Infos qui met en lumière la façon dont la presse mainstream se contente de recopier sans investigation les dépêches de l’AFP, lesquelles sont « tordues » par un biais idéologique. C’est un modèle de « fake news », alors que l’AFP ose diffuser des informations « rectifiées » par son organe AFP FACTUEL. Ces agissements médiatiques sont graves car ils alimentent la haine dans la société et ils ont pour but d’entretenir l’idée d’un suprémacisme blanc. Même s’ils sont démentis ultérieurement, cela se fait de façon si discrète que ça passe inaperçu et le mal est fait dans l’esprit public. Et cela pose de façon aigüe la qualité des infos de l’ensemble de la presse.

Une fake news de plus pour l’AFP, l’Agence France Presse, qui entend donner des leçons de journalisme au monde entier et qui, par ailleurs, bénéficie de l’appui de nombreuses autorités (GAFA comme Etats) pour informer le grand public. Alors qu’une fusillade s’est déroulée dans le Colorado, aux USA, lundi 22 mars, l’AFP a communiqué immédiatement sur le profil de l’homme arrêté, tireur présumé comme étant « un homme blanc seulement vêtu d’un short de sport, en train d’être escorté par des policiers hors du magasin ».

Toutes les rédactions françaises ont embrayé dans la foulée en reprenant la dépêche AFP plutôt qu’éventuellement creuser par eux mêmes via la presse américaine et la presse locale dans le Colorado. Cela donne ceci, sachant que tous ces articles sont encore disponibles sur Google, qui les considère comme étant de référence quant au traitement de cette actualité.

Sauf qu’il ne s’agit pas d’un homme blanc concernant le tireur présumé qui a fait 10 morts dont 1 policier.

Mais d’un dénommé Ahmad Al-Issa, Syrien, Sympathisant de Daesh et Anti-Trump (voir sa photo en couverture).

Et si désormais, la presse française est de nouveau entrée en croisade contre les armes à feu, relayant le discours de Biden au sujet non pas des armes à feu, mais des fusils d’assaut (qui ne constituent qu’une catégorie d’armes à feu), vous ne trouverez nulle part les excuses de l’AFP pour cette fake news, ni des rédactions qui se sont jetées sur « l’homme blanc », décidément nouvelle cible d’une certaine presse aux ordres, idéologiquement formatée.

Les 10 victimes de cette fusillade dans le Colorado sont, quant à elles, toutes blanches, hommes comme femmes.

Vous avez dit White lives matter ?

En bonus ci-dessous, la photo extraite d’un site Internet américain qui a réuni, en photo, les auteurs des fusillades ayant fait plus de 4 victimes ces dernières années aux USA. Pas vraiment le reflet ethnique de ce qu’écrivent nos journalistes subventionnés dès lors qu’il s’agit des Etats-Unis d’Amérique.

Auteurs des fusillades en 2019

Statistiques 2019

Auteurs des fusillades en 2020

Statistiques 2020

Auteurs des fusillades en 2021

Statistiques 2021

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.