Guerres et religions : non à l’amalgame !

0
552
MINOLTA DIGITAL CAMERA

Les religions, c’est la guerre, supprimons LES religions pour avoir la paix !

La Une de Charlie Hebdo 1 an après l’assassinat de masse : image calquée sur l’image du dieu chrétien. Kolossale finesse!

Je viens de retrouver la Une de Charlie Hebdo, paru 1 an après le massacre, qui m’a fait réfléchir et prolonger des réflexions personnelles plus anciennes. Elle me poussent à réagir contre « l’air du temps » en tant que catholique pratiquant.

En effet depuis quelques années, dans les échanges avec des amis, ou bien par la lecture de commentaires sur les blogs et articles divers, revient une antienne lancinante : Les religions sont la cause des guerres !

« Homo homini lupus est »

Aussi loin que remonte ma mémoire historique certes imparfaite mais nourrie par un solide enseignement classique, depuis les débuts de l’humanité jusqu’à nos jours, il me semble qu’il y a comme un os… En effet, depuis la «guerre du feu» préhistorique, la mythique guerre de Troie ou du Péloponnèse, les guerres médiques, les guerres puniques, la guerre des Gaules, la guerre de 100 ans, les guerres de succession d’Espagne, d’Autriche, de Pologne, les guerres napoléoniennes et de la Révolution, la guerre de 1870, de 14-18 (« celle que je préfère »), de 39-45, liste non exhaustive, j’en passe et des meilleures, qu’on me démontre où est la religion ! Même nos « guerres de religion » du 16e siècle étaient sous tendues par des motifs politiques pour la prise du pouvoir royal sous la pression de l’Espagne catholique d’un côté et de l’Angleterre protestante de l’autre. La cause des guerres ne serait elle pas la nature humaine elle même? La sagesse antique n’affirmait elle pas « homo homini lupus est », l’homme est un loup pour l’homme ? La volonté de puissance, la violence mimétique (cf René Girard), l’hubris et la cupidité sont les moteurs de l’histoire humaine, cette histoire est tragique et guerrière, on peut le regretter mais c’est un fait ! Eric Zemmour insiste régulièrement sur cet aspect, rectifiant ainsi une conception rousseauiste et bisounours de l’humanité.

L’amalgame de TOUTES les religions est utilisé de façon massive !

La création d’Adam, plafond de la chapelle Sixtine au Vatican

Alors comment expliquer cet aphorisme : LES religions c’est la guerre ! Et particulièrement les religions monothéistes… Vous remarquerez le pluriel qui n’est pas anodin. En effet cette vision contestable a vu le jour surtout depuis l’irruption de l’Islam dans notre vie quotidienne du fait du contexte géopolitique mondial. L’Islam, religion essentiellement politique, est une idéologie guerrière depuis l’origine, son fondateur, considéré comme le «beau modèle», était un pilleur de caravanes et un chef de guerre qui a disserté dans le Coran (sourate 8 notamment) sur le partage du butin, activité guerrière s’il en est depuis la nuit des temps. On appréciera au passage la « spiritualité » du coran. Son statut de religion est d’ailleurs contestable : lire René Marchand sur cette question. Curieusement, d’ailleurs c’est la seule « religion » qualifiée de « tolérance et de paix » Ce procédé d’amalgame de toutes religions, en les accusant d’être des causes de guerre, permet d’éviter tout débat sur l’islam justement, de la dédouaner de ses responsabilités intrinsèques. Il permet de prendre sa dose de « Padamalgam» ! En amalgamant pour le coup toutes les religions. Et il est certain que l’islamisation de nos pays européens inquiète nos compatriotes. C’est un sujet sensible et encore trop nombreux sont ceux qui refusent de le voir en face ; de ce fait ils cherchent des échappatoires sous forme d’arguments spécieux qui leur permettent de rester dans une funeste inaction et surtout de brouiller les esprits.

Une représentation de dieu biaisée, apparentée au dieu des chrétiens

Amalgame quand tu nous tiens !

Enfin une dernière remarque pour revenir à la une de Charlie Hebdo : Elle montre un dieu fortement apparenté à la religion chrétienne. Le triangle et l’œil en sont une représentation classique. Sa physionomie générale est calquée sur les œuvres de grands peintres chrétiens comme Michel Ange à la chapelle Sixtine alors que la représentation d’Allah est interdite.  Charlie Hebdo contredit ainsi les versions officielles politiquement correctes. Et les pratiquants de la taqyya, art de la dissimulation théorisée dans le Coran, affirment que ces assassinats n’ont rien à voir avec l’Islam !!! Le rire sera la manifestation la plus efficace et tangible face aux contorsions des uns et des autres… et il nous suffira de tirer la chasse.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.