HLM, Floirac ALERTE À LA LÉGIONELLOSE

1
138

Une épidémie de légionellose s’est déclarée à la cité HLM du « Midi », à Floirac. Les 450 logements sont concernés par cette maladie dangereuse, mortelle, mais qui n’est pas contagieuse de personne à personne. La bactérie est transportée par l’eau du robinet. En fait par l’eau chaude. Le microbe se développe dans les systèmes de chauffage de l’eau mal conçus ou/et mal entretenus. Ce sont les personnes de plus de 50 ans qui sont les plus susceptibles de faire des formes graves, ainsi que les diabétiques, les fumeurs, les cancéreux ou sous traitements corticoïdes ou immunodépresseurs… L’évolution peut aller jusqu’à des formes irréversibles d’insuffisance respiratoire (asphyxie), ou d’insuffisance rénale. C’est donc une affaire très sérieuse. La gestion des offices HLM est de nouveau en cause.

La légionellose est une maladie mortelle. Une gestion correcte des appareils de chauffage de l’eau sanitaire évite tout risque.

LES HLM UNE CATASTROPHE SOCIALE

Bordeaux Métropole est régulièrement de théâtre de drames liés à la gestion chaotique des sociétés HLM. On se rappelle des effondrements d’immeubles de la société InCité, en juin dernier à Bordeaux, de l’immeuble Arc en Ciel de la même société à Bordeaux dont des parements de mur tombait sur le trottoir. On se souvient aussi de cette cité HLM de Lormont, de la société « DomoFrance » dont les eaux d’égouts stagnent depuis des mois dans les sous sols imposant une « odeur de merde » aux habitants. Les chauffages collectifs sont défaillants quasi-systématiquement, comme à Talence Crespy en ce moment, ou à Caudéran dans encore un bâtiment DomoFrance… Et même de façon récurrente des canalisations de WC bouchées, au Grand Parc chez toujours la même société HLM, InCité. 

HLM, Floirac                                                                     ALERTE À LA LÉGIONELLOSE

Le logement social coûte une fortune aux contribuables pour un service médiocre voire dangereux…

1 COMMENTAIRE

  1. En 1975, encore étudiant, j’ai entendu un jeune agent du fisc depuis quelques mois mais même pas titulaire du bac, me déclarer, sourire cynique aux lèvres : « de toutes façons, tout nous revient dans les mains »…
    Nous ne sommes pas des contribuables mais des volés à longueur de journée pour payer aussi les si nombreux gâchis et vols en tous genres en dizaines ou centaines de MILLIARDS d’€… POUAH !!! démocratie ?… depuis si longtemps dévoyée en MERDOCRATIE…

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.