« Ils » assassinent notre jeunesse

0
361

Meurtre de Valentin à Paris : un suspect interpellé, l’étudiant a été tué de multiples coups de couteau

Les policiers de la brigade criminelle ont interpellé un suspect ce mercredi matin, à son domicile de Paris, dans l’enquête sur le meurtre du jeune Valentin, retrouvé mort chez lui samedi.

Un suspect racaille âgée’ de 24 ans a été interpellé ce mercredi matin avant d’être placé en garde à vue, dans l’enquête sur le meurtre de Valentin, 21 ans, tué à l’arme blanche à son domicile du XVIe arrondissement de Paris a-t-on appris. Le suspect a été interpellé à son domicile parisien précise le parquet. Il est désormais interrogé dans les locaux de la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne.

Le jeune étudiant a été retrouvé sans vie dans son studio situé au rez-de-chaussée d’un immeuble de la rue de la Cure, à quelques pas du commissariat de l’arrondissement. Ce sont deux de ses proches qui ont donné l’alerte vers 16h30 alors qu’ils n’avaient plus de nouvelle de lui depuis 48 heures. Ces derniers se sont rendus au domicile de Valentin et ont découvert des traces de sang sur la porte d’entrée de son logement.

Les sapeurs-pompiers ont pénétré dans l’habitation et ont trouvé le corps dénudé, sans vie, de Valentin, gisant dans l’entrée. Le jeune homme a été poignardé à dix-huit reprises précise Le Parisien. Un véritable acharnement. Un couteau a été découvert à proximité du cadavre.

Les enquêteurs ont exploité les vidéosurveillances de l’immeuble et ont découvert qu’un suspect au visage dissimulé avait pénétré dans le bâtiment, dans la nuit de jeudi à vendredi, en prenant soin de garder les mains dans les poches selon une source proche de l’affaire. Les motivations du tueur restent à déterminer. Une enquête du chef d' »homicide volontaire » a été ouverte.

Valentin était originaire de Brive-la-Gaillarde (Corrèze) et rêvait de devenir journaliste. Il était étudiant à l’université Paris 8 Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), préparait une licence d’Histoire et travaillait bénévolement pour le média CSactu qui lui rend hommage sur son site. Alors qu’il était lycéen, Valentin s’était investi au sein des Restos du Cœur, là aussi en tant que bénévole, dans le centre d’activité Brive-Malemort. On assassine notre jeunesse. Encore un francocide !

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.