Immigration et islam : Édouard Philippe est-il sincère ?

0
382

Excellente tribune d’un ex musulman dans les colonnes de Riposte Laïque : écoutons ceux qui connaissent l’islam de l’interieur !

L’ex Premier ministre Édouard Philippe reconnaît que l’islam et la submersion migratoire posent d’énormes problèmes à la France.
Cette déclaration, il l’a faite à l’hebdomadaire l’Express. Il reprend mot pour mot, à une virgule près, les articles de Riposte laïque. On aurait dit du copier-coller.

Enfin, il n’est jamais trop tard pour se réveiller. Mais, il faut tenir compte des promesses non tenues, et ne pas tomber dans l’erreur de le croire sur parole. En politicien avisé, il essaie d’amadouer les sans-dents pour mieux les endormir, une fois de plus. Sa stratégie est connue, elle n’apporte rien de nouveau au débat.
L’ex Premier ministre n’est-il pas en train de jouer un mauvais tour comme le font les politiciens français depuis des décennies afin de conserver le trône ?

Faut-il le croire sur parole ? Ou bien se laisser piéger par le charme de son narcissisme?


Le doute est permis. En vieux renard de la politique, il tente de rejouer le tempo de son mentor, mais cette fois-ci à l’envers, « Ali « Juppé qui a trouvé une place bien au chaud au Conseil constitutionnel, après avoir défendu l’identité heureuse, en glorifiant l’islam.

Il emprunte le chemin contraire de celui de Michel Houellebecq au moment où celui-ci fait la tournée de tous les plateaux de télévision pour expliquer sa repentance.
Faire avaler la couleuvre aux sans-dents est devenue une spécialité de l’oligarchie quand elle est en perte de vitesse.
L’ex Premier ministre a plus d’un tour dans son sac, comme tout politicien qui se respecte, par conséquent, se méfier de ce qu’il a déclaré à l’Express est plus qu’une prudence; c’est une nécessité.

Le mal est trop profond. Et ce n’est pas par une parole balancée au détour d’une discussion que l’islamisation de la France s’arrêtera brusquement.

Elle ne s’arrêtera pas parce que l’ex Premier ministre la soulève lors d’une interview, alors que, quand il était aux affaires, il l’avait carrément encouragée, en faisant le contraire de ce qu’il semble dire maintenant.


La ficelle est trop grosse pour être avalée d’un trait.


N’est-il pas en train de rejouer la comédie de Sarkozy de 2007, dans l’espoir de siphonner les voix du Rassemblement et de Reconquête en prévision de l’élection présidentielle de 2027 ?
S’il est réellement sincère et qu’il a pris la mesure du danger que représente l’islam pour la France et son futur, il faut qu’il donne des signes de gages de la fin de son endormissement, en commençant par dénoncer les agissements de ses soutiens islamiques dans sa ville du Havre.

L’association ‘Havre de Savoir’ d’obédience frériste qui a pignon sur rue en faisant du prosélytisme à outrance, serait subventionnée par la municipalité du Havre et dont le rappeur Médine serait son ambassadeur, alors que M. Édouard Philippe, avant de lancer des ballons d’essai, commence à balayer devant sa porte. C’est le minimum syndical qui lui est demandé, car une personne avisée ne peut pas le croire sur une simple parole.


Car, moi en tant qu’apostat, et connaissant l’islam de l’intérieur, je ne suis pas capable d’admettre qu’un Occidental qui n’a jamais ouvert le coran et encore moins sahih Al-Bukhari, puisse m’indiquer la voie à suivre pour m’extraire de l’idéologie islamique. Je reste insensible à la magie des mots; j’exige des actes.


Ce chemin, je l’ai emprunté à l’âge de sept ans. Alors, ça suffit les élucubrations de bas étage. Y’en a marre de la danse du ventre.

La fin du déni, est-elle proche? Le mensonge des élites doit s’arrêter, car il y va de l’avenir de tout un peuple, sinon, la guerre civile attend de pied ferme les rejetons d’Édouard Philippe et compagnie.
Un peu de sérieux messieurs-dames d’en haut.


Toute autre approche n’est que de la masturbation de l’esprit pour noyer le poisson, tout en se préparant au suicide collectif.


L’ex Premier ministre, s’il est réellement sincère dans sa démarche, qu’il ouvre le livre saint des allahistes afin de découvrir de ses propres yeux la barbarie, l’intolérance et la violence sacrée de l’islam. Dans le cas contraire, il vend du vent.

Il est écrit dans le Coran : « La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment » ( sourate 5, verset 33).
« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes » (sourate 5, verset 51).
Ces deux versets seront-ils le déclic permettant à l’ex Premier ministre d’ouvrir les yeux sur la barbarie islamique ? J’en doute, car il est trop compromis.

La vision idyllique que certains musulmans et les frères-musulmans en particulier, avec leur entrisme, veulent imposer aux Français comme Édouard Philippe, oublient l’essentiel, c’est-à-dire, le contenu violent, guerrier, raciste, misogyne, homophobe qu’on trouve dans le Coran et la Sunna. Cette idéologie est confirmée par tous les exégètes islamiques depuis le IXe siècle, à nos jours.
Il ne faut pas qu’Édouard Philippe raconte des salades amères, car le poison islamique est trop incrusté en France, et il sera difficile de s’en débarrasser par la parlotte, d’autant plus qu’il a énormément d’alliés, ces idiots utiles qui sont en train de vendre la corde avec laquelle ils seront pendus, un jour ou l’autre, ce n’est qu’une question de temps.
Et la démographie le fera de gré ou de force, n’en déplaise aux aventuriers de malheur.

La terreur est une arme prépondérante qui donne à elle seule la victoire à l’islam.

C’est pour cette raison que le djihad est utilisé. L’islam dépeint Allah dans le Coran comme un Juge ultime dont un des rôles principaux consiste à punir de manière à jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants, et à motiver les musulmans à se lancer dans les conquêtes.
La plus efficace de toutes les armes capables de faire progresser l’islam est la terreur. Ne l’oublions pas. Peut-être qu’Edouard Philippe ne le sait pas Encore? Alors, il est temps qu’il ouvre les yeux.
Cette stratégie de conquête a parfaitement bien fonctionné jusqu’à aujourd’hui.
Hélios d’Alexandrie a dit, il y a quelques années que :
« L’arbre de la terreur et de la tyrannie a été planté il y a quatorze siècles, depuis, l’humanité n’a cessé de récolter ses fruits empoisonnés. Les musulmans sont prisonniers du coran et de la violence dont il est rempli ; ils ne peuvent embrasser sincèrement la paix, la tolérance et le bon voisinage sans renier, en tout ou en partie, leur croyance ; s’ils lui restent fidèles, deux choix s’offrent à eux : se soumettre en silence aux extrémistes ou se joindre résolument à eux. »

Édouard Philippe doit s’inspirer des paroles d’Hélios d’Alexandrie, s’il veut être cohérent avec ce qu’il a déclaré à l’hebdomadaire l’Express.
Sinon, il ne fait que de la masturbation de l’esprit.
Serait-il capable de développer un autre discours, moins mielleux et plus offensif pour qu’on puisse le croire ?
Car, dans le cas contraire, il brasse du vent pour entuber, une fois de plus, ceux qui avalent ses discussions du café du commerce sans se questionner…

Hamdane Ammar

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.