INTERVIEW EXCLUSIVE d’Emmanuel CRENNE* : Vers une société d’inégalités !

0
757
Emmanuel Crenne

L’ancien Conseiller régional dénonce l’effondrement de notre société et son remplacement par un système construit : l’islam.

Emmanuel CRENNE commence par rebondir sur la « taxe » LGV (voir notre interview d’Edwige DIAZ https://burdigala-presse.fr/interview-exclusive-edwige-diaz-non-le-rn-nest-pas-contre-la-lgv) : « Cette taxe foncière supplémentaire que vont devoir payer tout les foyers Aquitains et Occitans résidents à moins de 60 km d’une gare du LGV est  une rupture de l’égalité devant l’impôt des français, mais c’est en plus l’ouverture à l’inégalité entre les régions qui préfigure une décomposition de la France. 

Tels habitants d’une région riche seront pourvus de transports et de lycées, ceux qui habiteront dans des régions pauvres ne pouvant s’acquitter de ces impôts régionaux se passeront de trains et leurs enfants étudieront dans des préfabriqués? » 

Emmanuel Crenne voit en ce scandaleux impôt LGV les prémisses d’une dislocation du territoire français par l’éclatement de l’égalité entre les régions, et la poursuite de la décomposition de l’état central qui sera remplacé par un système conquérant et construit : l’islam.

Aujourd’hui, en quasi états souverains, des régions passent des accords (presque des traités) avec les régions autonomes situées à l’étranger, tel que c’est le cas entre l’Occitanie et la Catalogne.

« A voir Delga et Rousset on se rend compte que le principe d’égalité est piétiné par cet impôt LGV, c’est désormais la droite, et les patriotes qui se battent pour les grands principes sur lesquels se fondait ce qui était le crédo des socialistes… Et ce n’est pas le seul principe auquel ils s’attaquent : le principal est celui du droit d’expression et  d’opposition. Génération identitaire, agissant sans violence et dans un respect total de la légalité est  dissoute; Les antifas éructent en toute quiétude leurs injures et leur violence dans nos rues ! ».

Emmanuel Crenne garde le souvenir de ce groupe d’extrême gauche envahissant le conseil régional d’Occitanie et mis dehors par la sécurité sans qu’il soit fait appel aux forces de l’ordre. Un an plus tard c’est « L’Action Française » qui tente de déployer une banderole contre l’islamo-gauchisme : drame ! « Ils ne pensent pas bien » ! Les militants sont « nassés » dans un couloir à distance de l’assemblée, la Police intervient et la justice se met en marche.

« Sans même parler de Mme Delga qui se lève de son siège de présidente d’Occitanie, m’arrache mon micro des mains et je me fait MENOTTER par une police aux ordres parce ce que je lui ai répondu « vive le roi » C’est pour elle un outrage ! Ou est la liberté d’expression ? « Vive le roi » ça vaut de menotter un élu ? »

« J’ai participé à des commissions ayant à statuer sur des textes écris avec un niveau de français hallucinant et où l’inculture de la gauche était éclatante.

Le personnel politique des majorités en Occitanie et Nouvelle Aquitaine est d’une bêtise crasse voilà pourquoi ils se comportent de façon si haineuse avec Eric Zemmour qui leur renvoie ce que c’est que la connaissance de notre pays, de son histoire, de sa culture philosophique et politique »

Face à ces constats, Emmanuel Crenne croit en un miracle. Pour lui rien n’est perdu : « La France par deux fois à déjà agonisé. La première fois il a suffit d’une simple paysanne solitaire de Lorraine nommée Jeanne pour, d’une façon inimaginable, devenir en quelques mois un symbole de la résistance, et pour gagner par la force de son symbole l’adhésion d’une France en voie de dissolution et gagner la guerre de Cent ans, au grand dam des « collabos » (et oui, déjà). Le deuxième, un homme seul dans un avion pour Londres, est rejoint en quelques jours par une partie de la mouvance royaliste, pendant que le parti communiste demande bien poliment à la Wehrmacht l’autorisation de republier « L’humanité ».

Je veut croire en un 3e miracle (Zemmour?) ! 

J’ai l’esprit de résistance face à l’oppression politique et sanitaire qu’on nous impose» 

La resistance vient de Lorraine….

Emmanuelle Crenne présente la particularité de se dire royaliste dans une France où on ne l’est plus beaucoup, il explique cette profession de foi « Je sais que la restauration monarchique est une utopie impossible pour l’instant. Pourtant je me sent profondément monarchiste. Je suis royaliste car profondément enraciné dans la terre de France. En république « tout se vaut » donc islam, migrants, individualisme, délitement de l’état sont des données « républicaines ». La république porte dans ses gènes sa propre destruction.

Son remplaçant islamique est déjà prêt. Les coteries se la partagent…

Le Roi est le gardien de la France, pas son propriétaire, et agit dans l’intérêt commun du royaume et non pas dans celui d’un parti. Le Roi ne vend pas la France « à la découpe ». Il s’agit là de mon credo et nullement celui d’Eric Zemmour, Gaullo-Bonapartiste »

*Qui est Emmanuel Crenne : Homme d’affaire international, il à été Conseiller Régional d’Occitanie et est à ce jour Responsable régional Adjoint de l’équipe présidentielle d’Eric Zemmour. Il s’est exprimé dans cet article à titre personnel et non comme représentant d’Eric Zemmour.

Jean-Frédéric L’Esparre

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.