La HONTE des EPHAD !!!

1
378

« Les fossoyeurs », livre-scandale sur la maltraitance des EPHAD privés provoque une énorme émotion….

2 biscottes et 3 couches par jours, maltraitance à la chaîne et chambres de 6500 à 12500 euros par mois. Les Fossoyeurs est un pavé dans la mare qui provoque l’horreur !

L’ouvrage révèle aussi des liens entre Orpea et Xavier Bertrand, ministre de la Santé de Nicolas Sarkozy de 2005 à 2007 et de 2010 à 2012. Victor Castanet, l’auteur du livre, rapporte un échange avec un ancien directeur médical du groupe : « Vous comprenez maintenant, Victor, pourquoi on se sentait tout-puissant, chez Orpea ? On avait le ministre de la Santé de l’époque dans notre poche. » Interrogé, Xavier Bertrand affirme qu’il n’était « pas question d’aider qui que ce soit ».

« Nous contestons formellement l’ensemble de ces accusations que nous considérons comme mensongères, outrageantes et préjudiciables », a réagi la direction d’Orpea, qui sert de trame à l’ouvrage, dans un communiqué dans lequel elle dénonce des « dérives sensationnalistes ». 

La direction a également dû répondre à d’autres accusations publiées lundi, cette fois par Mediapart : selon le média d’investigation en ligne, le groupe a commis de fréquentes irrégularités dans le recrutement de ses salariés en CDD, en mentionnant sur leur contrat, comme motif d’embauche, le remplacement de collaborateurs en CDI, qui, dans les faits, “n’existeraient pas”.

« Nous n’avons rien à cacher »: le patron d’Orpea répond aux accusations de maltraitance dans les Ehpad (voir ici également).

L’affaire a pris une telle ampleur que le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé mardi  à l’assemblée nationale avoir lancé une procédure pour obtenir des réponses d’Orpea sur ces allégations graves ».

« Les Fossoyeurs » : consternation à l’Assemblée nationale après les accusations de dérives dans des Ehpad (voir ICI).

1 COMMENTAIRE

  1. Comme quoi et enfin révélé, il n’y a pas que l’euthanasie directe des « inutiles » par injection, décidément une habitude, RIVOTRIL, MIDAZOLAM, MORPHINE, il y a aussi la mort lente avec maximisation de la rentabilité du vivant en vie « résiduelle ». Du déchet, quoi! Encore un petit peu et se sera sans doute violent.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.