L’assassin du gendarme Mélanie Lemée en liberté !

0
459

En Lot et Garonne, en 2020 à Port Sainte Marie, la gendarme Mélanie Lemée était fauchée par un « chauffard » ayant refusé d’obtempérer.

Le profil de l’assassin est particulièrement classique : Yacine E.A., 29 ans, drogué, sans permis, et bien connu de la police, bref une chance pour la France !

3 ans de détention provisoire… c’est ce que coûte l’assassinat d’un gendarme.

3 ans de détention provisoire… c’est ce que coûte l’assassinat d’un gendarme, quand, circonstances aggravantes, en circulant sans permis et sous l’emprise de stupéfiants.

Ah ! Ils peuvent rigoler les Nahel, et penser que tout leur est permis, y compris de redémarrer quand ils sont interpellés.

Ah ! Ils peuvent rigoler les assassins de Léa, Laura, Maurane, Sarah, Axelle Dorier trainée sur 800 m à Lyon, Samuel Paty et l’immense cohorte de nos jeunes et moins jeunes à qui ils ont arraché la vie et penser qu’ils peuvent torturer, poignarder, tuer… ils ne feront pas beaucoup de prison. Voire pas du tout, avec l’excuse du prétendu déséquilibre psy. Tout leur est permis. Y compris d’émigrer chez nous malgré leur état psychique dû vraisemblablement pour partie à la consanguinité,  malgré le coran qui rend fou.

Entendez-vous le cri de tous ces parents qui ont perdu leurs petits et qui connaissent l’enfer sur terre quand les ordures, les assassins, en prison font la fête la nuit du Bataclan et ensuite sont chez eux, nourris aux frais de la princesse, un bracelet au pied ? Quant aux avocats qui plastronnent, je veux bien qu’ils aient fait leur métier, ils pourraient au moins par décence la fermer, en toute humilité.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.