Le grand remplacement acté en allemagne !

0
482

L’Allemagne ouvre ses portes à l’immigration face à la pénurie de main-d’œuvre

Arrivé de la Réunion, Steven Maillot, 23 ans, a rejoint l’usine d’ArcelorMittal à Eisenhüttenstadt en Allemagne pour un apprentissage chez ce géant de la sidérurgie. Ce secteur est l’un des plus touchés par les pénuries de travailleurs qualifiés qui frappent la première économie européenne et deviennent une hypothèque majeure pour son avenir.

Il ne sera par exemple bientôt plus nécessaire de présenter un contrat de travail pour s’installer dans le pays, ceci devant être remplacé par un système de points mesurant le “potentiel” d’intégration des candidats, sur le modèle de ce que pratique déjà le Canada. ça va être la ruée !!!

L’objectif est d’attirer davantage de salariés. Berlin va ainsi à rebours de la tendance générale en Europe d’une fermeture des frontières à l’immigration.  “Nous veillerons à faire entrer dans le pays les travailleurs qualifiés dont notre économie a un besoin urgent depuis des années“, a déclaré la ministre de l’Intérieur Nancy Faeser en présentant le projet de loi qui doit encore être adopté par les parlementaires qui ne semble pas comprendre qu’ils creusent la tombe de leur civilisation.

Le nouveau système “supprimera les obstacles bureaucratiques” et “permettra aux travailleurs qualifiés de venir rapidement en Allemagne et de pouvoir commencer” à travailler, a-t-elle assuré.

Pour Mamadou c’est un meilleur salaire et de meilleures perspectives de carrière qui l’ont décidé à quitter son île pour cette ville proche de la frontière avec la Pologne, aux confins orientaux de l’Allemagne.

Un soulagement pour ArcelorMittal, dont le responsable pour l’Allemagne, Reiner Blaschek, reconnaît qu’il est “de plus en plus difficile” d’attirer de jeunes stagiaires comme lui.

La pénurie de travailleurs qualifiés est devenue un véritable casse-tête. Deux millions de postes sont actuellement vacants en Allemagne alors que la génération des baby-boomers part massivement en retraite.

A cause du vieillissement de la population, le marché du travail devrait perdre sept millions de personnes d’ici 2035 si le gouvernement ne fait rien, selon une étude de l’Institut de recherche sur le marché du travail (IAB). 

Autant de musulmans qui vont venir (surtout de turquie), pour imposer leur culture.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.