Le Pen/Zemmour : division fatale ?

3
472
Présidentielle 2022 : Marine Le Pen assure que Marion Maréchal ne fera pas partie de son gouvernement en cas de victoire

La nièce et la tante sont plus éloignées que jamais. La candidate du Rassemblement national à la présidentielle, Marine Le Pen, a assuré, mardi 12 avril, que Marion Maréchal, soutien d’Eric Zemmour depuis quelques semaines, ne fera pas partie de son gouvernement si elle est élue présidente le 24 avril. Dans la matinée, Marine Le Pen avait déjà rejeté la possibilité qu’Eric Zemmour, arrivé quatrième au premier tour, fasse partie de son gouvernement. « Il n’en a pas le souhait et je n’en ai pas le souhait non plus », a-t-elle déclaré.

Une décision critiquée par le camp d’Eric Zemmour, qui reproche à la candidate du RN  de ne « pas se positionner pour gagner »« S’il y a des gens qui préfèrent perdre tout seul que gagner à deux, eh bien ils porteront leur responsabilité », a fustigé dans la matinée Jean Messiha, ancien membre du RN et désormais porte-parole de Reconquête !, devant le QG parisien du parti.

« Elle ne se positionne pas pour gagner, manifestement », a abondé le sénateur marseillais Stéphane Ravier, ancien cadre historique du RN et du Front national.

On peu et doit s’interroger sur ce qui ressemble bien à une vengeance qui divise le camp patriote. Le temps n’est il pas venu de tourner la page et de s’unir pour mieux vaincre ? Les électeurs des deux « chapelles » sont des patriotes ils ne doivent pas se rejeter mutuellement.

3 COMMENTAIRES

  1. Si Mélenchon n’est pas au second tour à la place de Marine Lepen, c’est parce qu’Éric Zemmour a fait un score tellement médiocre, qu’il n’a pas pu, à deux points près, devenir la « Taubira » de 2022, en le plaçant contre Marine Le Pen et sauver Emmanuel Macron.

    Marine Le Pen 23,15%, Jean-Luc Mélenchon 21,95%. La différence est de moins de deux points. Si Éric Zemmour avait pris deux points de plus à Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon était au second tour et le dernier espoir de battre Emmanuel Macron était perdu.

    Le miracle, c’est qu’instinctivement, les électeurs l’aient compris.

  2. La décision fatale, c’est huit mois de guerre zemmourienne contre Marine Le Pen, choisie comme cible principale par Éric Zemmour et Marion Maréchal. Le général de Gaulle disait déjà en son temps que « la gauche trahit le peuple et la droite la nation ».

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.