Les véhicules « zéro émission » émettent des tonnes de CO2

0
153

 

L’Advertising Standards Authority britannique – l’équivalent de notre bureau de vérification de la publicité – vient de rendre un avis qui enjoint aux vendeurs de véhicules électriques de ne plus les présenter comme des voitures « zéro émission » en raison du CO2 émis lors de leur fabrication et de leur recharge.

L’avis concerne plus précisément une BMW ainsi décrite pour les recherches Google. Les fabricants sont invités à n’évoquer l’absence d’émissions que relativement à la conduite de ces voitures. L’agence d’Etat a notamment pointé les émissions liées à la recharge électrique sur le réseau national lourdement dépendant du gaz.

Voilà un peu de clarté alors que le gouvernement britannique qualifie les véhicules électriques de voiture zéro émission au sens de l’obligation qui oblige les fabricants de véhicules à passer de 22 % d’électriques vendus cette année à 80 % en 2030. La fabrication génère environ 8 tonnes de CO2, dont 2,6 liées aux matériaux et à la fabrication de la batterie. S’il reste vrai que les émissions totales sont nettement moindres pour les véhicules électriques pendant leur durée de vie, il est trompeur de parler d’émissions zéro et cela remet en question la possibilité de respecter les réglementations relatives aux ventes.

Alors que les ventes de voitures progressent au Royaume-Uni, la demande de véhicules électriques stagne de toute façon, au point que les fabricants ont demandé au gouvernement de dispenser ces ventes de TVA.

 

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.