Lettre à Charlie Hebdo : « C’est dur d’être vacciné par des cons… »

0
183

Jean-Paul Bourdineaud est professeur à l’Université de Bordeaux, où il enseigne « la biochimie, la microbiologie et la toxicologie environnementale » ; il est également un « lecteur assidu » et un « ami bien intentionné » de Charlie Hebdo, il a adressé une lettre au journal satirique pour s’étonner de ses parti-pris politiques, scientifiques ou médicaux…

Dénoncant le « procédé consistant à mettre dans le même sac tous les courants d’opposition au passe sanitaire est lamentable car méprisant les opposants sans discernement », M. Bourdineaud explique avancer « des arguments scientifiques et recevables dès lors que la bonne foi est de rigueur. »  

Le « choix vaccinal » est-il aussi pléthorique que Charlie Hebdo le prétend sous la plume de son journaliste Gérard Biard ?

Où sont les vaccins chinois, cubain ? Pourquoi le gouvernement Français n’a-t-il pas voulu investir dans le « vaccin de type pasteurien » développé par société pharmaceutique nantaise Valneva ?

« La moindre des exigences serait que nous eussions un véritable choix vaccinal et non pas uniquement les vaccins biotechnologiques. »  

D’ailleurs, « peut-on réellement parler de vaccin » demande M. Bourdineaud ?

Quelle efficacité ? Quelle durée de protection ? Quels effets secondaires remontés en pharmacovigilance ? Regrettant notamment que l’on occulte certains « effets secondaires qui pour certains pourraient avoir des conséquences dommageables à long terme. » 

Il se demande également pourquoi le ministère de la santé ainsi que les ARS « ne diligentent pas une grande étude à l’échelle nationale ? » Et que dire de la balance bénéfices/risques ?

« Clairement, chez les jeunes de moins de 30 ans il y aura plus de morts par vaccination que par covid« .

On veut donc faire prendre un risque mortel aux jeunes de moins de 30 ans pour tenter de protéger les plus de 70 ans qui représentent 83 % des morts par covid. C’est injuste et stupide. » 

Il n’y a pas de vérité scientifique unique concernant la vaccination 

« Contrairement aux allégations prétendant que la vaccination est la seule solution, et qu’interroger cette stratégie serait ascientifique ou obscurantiste », le professeur l’Université de Bordeaux avance « qu’il n’y a pas de vérité scientifique unique et irréfragable concernant la vaccination » à l’opposé de Antonio Fischetti « physicien spécialiste d’acoustique » qui affirmait dans les colonnes de Charlie que le vaccin était la seule solution « Contre ce virus qui nous empoisonne tous. »  Le même M. Fischetti qui a pris le parti « d’invectiver et d’insulter » le Pr Raoult dans un billet publié sur le site du journal satirique :  » Le toubib marseillais, vaniteux à gerber, adore mépriser les journalistes tout en squattant à longueur de temps les plateaux télé. Mais il y a pire, ses travaux ne respectent pas toujours l’éthique scientifique. Didier Raoult serait-il un con ? Humainement parlant, pas de doute.« 

Au-delà de ces jugements qui n’ont pas grand-chose de scientifique M. Bourdineaud déplore dans sa lettre que les traitement soient négligés, que ce soit le protocole Raoult ou l’ivermectine « traitement disponible à bas coût » dont « de nombreux essais cliniques démontrent l’efficacité. » Nous n’avons pas regrette-t-il  « à devoir choisir entre la possibilité vaccinale en tant que solution unique ou bien son bannissement au profit de traitements médicamenteux : il y a un continuum possible entre ces deux pôles et on peut admettre des recouvrements entre ces deux positions. » 

Il n’y a pas qu’une seule forme de dictature 

Enfin « les adorateurs du passe sanitaire refusent d’admettre que le pays est entré en dictature sanitaire, renvoyant immédiatement à l’occupation nazie comme seule forme de régime dictatorial possible dans notre pays. Mais il n’y a pas qu’une seule forme de dictature, celle nazie. Il a existé et il existe encore une grande variété de régimes dictatoriaux. » « Pour le gouvernement, ce type de mesure est pris en perspective de l’élection présidentielle : si la crise virale s’essouffle, la Macronie trompettera que c’est une conséquence de ses mesures courageuses (en réalité ce sont les impurs non vaccinés qui devront se montrer courageux) ; et si même les vaccinés continuent à mourir, il leur suffira de dire que c’est la responsabilité des impurs non vaccinés, affreuse bande d’égoïstes assassins. » 

 Lire l’intégralité de la lettre ici (PDF), originellement publiée sur le site du Criigen.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.