L’invasion silencieuse de la Turquie en europe !

0
368

En toute discrétion, l’Union européenne et la Turquie ont signé l’accord d’adhésion de la Turquie au programme du marché unique de l’UE. L’information ne semble pas avoir été relayée par les médias européens

Signature de l’accord d’adhésion de la Turquie au programme du marché unique pour la période 2021-2027

L’accord d’adhésion de la Turquie au programme du marché unique a été signé par l’ambassadeur Mehmet Kemal Bozay, vice-ministre des affaires étrangères et directeur des affaires européennes au nom de la République de Turquie, et par Kerstin Jorna, directrice générale du marché intérieur, de l’industrie, de l’entrepreneuriat et des PME au nom de l’Union européenne, lors d’une cérémonie en ligne le 31 mars 2023 à Ankara et à Bruxelles. L’ambassadeur Bozay était accompagné de Hasan Basri Kurt, président de l’Organisation pour le développement des petites et moyennes entreprises (KOSGEB). En douce l’europe s’islamise.

Commentant l’adhésion de la Turquie au programme du marché unique pour 2021-2027, le vice-ministre des affaires étrangères et directeur des affaires européennes, l’ambassadeur Mehmet Kemal Bozay, a souligné que l’UE et la Turquie ont une longue tradition de partenariat dans les domaines du commerce, de l’industrie manufacturière, de l’entrepreneuriat et de l’industrie. L’ambassadeur Bozay a déclaré que le programme du marché unique, qui encourage les partenariats entre les entreprises et les entrepreneurs turcs et européens, servira de levier important pour toutes les parties prenantes des économies turque et européenne. Ce pays qui à menacé le France en Méditerranée est un cheval de Troie et un futur ennemi intérieur. C’est gravissime.

Cet accord important vise à faciliter l’accès des entreprises turques aux marchés européens.

4,2 milliards d’euros d’aide au titre du programme du marché unique, votre argent donné aux turcs !!!

Le programme, coordonné en Turquie par la KOSGEB, fournit des subventions importantes par le biais d’appels à propositions.

Le programme s’adresse aux PME et aux grandes entreprises, aux organisations privées et à but lucratif, y compris les institutions financières, les fédérations sectorielles ou les organisations de soutien similaires, les chambres de commerce, les organisations à but non lucratif telles que les centres de développement des entreprises et les accélérateurs, les centres de soutien aux entreprises, les centres d’innovation, les organisations non gouvernementales (musulmanes et/ou islamiques) et les universités, les établissements d’enseignement et de formation, y compris les centres de recherche et de technologie.

Tout ceci TRES discrètement. L’islam avance !!!

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.