Loi Immigration : les juges contre le Peuple Français

0
53

Encore une fois l’oligarchie s’oppose au Peuple. Les 9 « sages « non élus du Conseil constitutionnel s’arrogent le droit de s’opposer à la volonté du Peuple Français. Avec quelle légitimité ?

La décision du Conseil Constitutionnel de censurer la plupart des mesurettes restreignant l’immigration était prévisible et prévue. Les LR et le RN ont probablement commis une erreur en votant la loi après l’avoir fortement amendé. Il était évident que le Président Macron en coopération avec le Conseil Constitutionnel reviendrait sur ces dispositions. L’extrême gauche n’avait pas à s’inquiéter. L’extrême centre, de mèche avec elle, se ferait un plaisir et un devoir de maintenir les dispositions favorables à l’immigration de travail et de censurer les mesures limitant regroupement familial et immigration de confort.

L’oligarchie qui a pris définitivement le pouvoir en 2017 continue de faire avancer son agenda : continuer à faire entrer plus d’immigrés afin de casser les revendications salariales (y en a-t-il encore ?), et la solidarité nationale : censurer les dispositions limitant la CMU pour les immigrés illégaux permet à terme de faire couler l’hôpital et la Sécurité Sociale.

Nous sommes de plus en plus placés devant le fait accompli. Notre nouvelle défaite face à l’immigration alors que 66 % à 80% des francais selon les sondages veulent la diminuer prouve une fois de plus  que nous n’avons plus le pouvoir. La démocratie n’est plus qu’un théâtre d’ombres. Le Conseil constitutionnel dont les membres sont choisis par le Président de la République, les Présidents du Sénat et de l’Assemblée ne représentent qu’eux mêmes et les intérêts de leurs amis. Voici les membres et leurs compétences :

Laurent Fabius : Sciences Po Paris, ENA, 1er Ministre Socialiste (nommé par Hollande)

Michel Pinault : Licence Droit, HEC, ENA, Conseil d’Etat (nommé par Larcher)

Corinne Luquiens : Sciences PO Paris, DESS Droit Public, SG Assemblée Nationale (nommée par Bartolone)

Jacques Mézard : DESS Droit Privé, Avocat, Sénateur Radical de gauche (nommé par Macron)

François Pillet : Avocat, Sénateur UMP (nommé par Larcher)

Alain Juppé : Normale Sup, Sciences Po Paris, ENA, 1er Ministre UMP (nommé par Ferrand)

Jacqueline Gourault : Professeur Histoire Géographie, Sénatrice UDF (nommée par Macron)

François Seners : Sciences Po Starsbourg, ENA, Conseil d’Etat (nommé par Larcher)

Véronique Malbec : Ecole Nationale Magistrature, magistrate  (nommée par Ferrand)

Tous sont de gauche ou d’extrême-centre, aucun n’est vraiment de Droite et seuls 4 ont une formation juridique poussée.

La question que l’on pouvait se poser auparavant était simple : le Conseil Constitutionnel étant politisé, doit-on faire élire ses membres par le Peuple Français. Celle qui se pose aujourd’hui est plutôt : doit-on avoir un Conseil Constitutionnel ?

Une fois de plus la Véme république se meurt, la démocratie se meurt et nous ne pouvons que constater notre perte de pouvoir et de souveraineté. Jusqu’à quand ?

Jusqu’à l’éclatement du pays et la fin de la France telle que nous l’avons connu ?

CHRISTOPHE BUGEAU

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.