Méfaits des Mineurs isolés, expulsons les vers chez leurs parents !

0
526

Palaiseau : Trois mineurs isolés interpellés en plein cambriolage, un policier sérieusement blessé. Les trois adolescents ont été interpellés en pleine nuit, en flagrant délit, dans le jardin d’une maison. L’un d’entre eux s’est rebellé, blessant un policier sérieusement à une main.

Trois mineurs isolés ont été interpellés dans la nuit de samedi à dimanche à Palaiseau (Essonne) par les policiers de la brigade anti-criminalité (BAC), alors qu’ils étaient en train de cambrioler une maison, dans un quartier pavillonnaire. L’un des fonctionnaires a été sérieusement blessé durant ces interpellations a-t-on appris.

Les forces de l’ordre ont été alertées peu après 4 heures du matin pour un cambriolage en cours. Rapidement sur place rue Sainte-Geneviève, les agents de la BAC prennent en flagrant délit trois adolescents qui ont pénétré dans le jardin d’une maison et qui tentent de s’y introduire en forçant une fenêtre. L’un des suspects, qui a un plâtre à un bras, se rebelle et blesse sérieusement un policier à une main.

Un second suspect est ensuite interpellé alors qu’il s’est dissimulé dans le jardin de la maison. Le troisième complice a été arrêté dans un autre pavillon situé à proximité, dans la rue Gustave-Flaubert, après avoir chuté en escaladant une clôture. Les trois mineurs originaires d’Algérie, âgés de 17, 16 et 15 ans, ont été placés en garde à vue.

Le policier blessé, qui souffre d’un arrachement osseux à un pouce, a été conduit à l’hôpital. 21 jours d’Incapacité totale de travail (ITT) lui ont été attribués pour l’heure. Les trois suspects doivent être déférés ce lundi en fin de journée.

Ces « jeunes » ne risquent rien ou presque et seront à nouveau dans la rue dans quelques jours. Il faut faire cesser ce scandale et enfin prendre la décision de renvoyer manu-militari ces « mineurs isolés » là ou ils doivent être : chez leurs parents !

Le syndicat Alliance Police Nationale de l’Essonne souhaite sur Facebook « un prompt rétablissement » à l’ensemble des policiers « blessés, plus ou moins gravement, ce week-end sur l’Essonne ».

Quatre autres policiers ont été blessés ce vendredi dans le département : deux en interpellant un chauffard suite à un refus d’obtempérer aux Ulis – l’un des fonctionnaires s’est vu attribuer 30 jours d’ITT -, et deux autres en interpellant un dealer présumé, déjà connu de la justice, à Massy.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.