Melenchon en roue libre à l’université d’été de la France Insoumise

0
59

Fidèle à lui-même, Jean-Luc Mélenchon amorce une campagne en roue libre.

En fin de semaine dernière se tenait l’université d’été de La France insoumise.

“Université” au sens très, très large, un « espace militant » étant consacré aux… enfants de 4 ans et plus. Il faut bien former les jeunesses melenchoniennes. Les « insouminots » y apprennent des chants révolutionnaires, le « body percussion » et la Révolution française, contée par Alexis Corbière.

Mais l’événement a surtout été marqué par le discours de son candidat : Jean-Luc Mélenchon y a notamment opposé les « musulmans » et les « financiers » — un clivage qui n’a pas manqué d’alerter certains commentateurs qui y décelaient un sous-texte tendancieux.

Plus surprenant : souhaitant illustrer les bienfaits de la « créolisation », Mélenchon a pris pour exemple… Éric Zemmour. « N’est-il pas lui-même, du fait de ses origines, le résultat d’une créolisation à la française ? », s’est-il interrogé. Ben voyons…

Le polémiste n’a pas tardé à le reprendre : « Jean-Luc Mélenchon parle de “créolisation” de la société. C’est un mot qui fait plaisir : on pense aux jolies Martiniquaises et au punch. Mais en réalité, ce qui nous guette, ce sont les voiles et les kebabs halal. Ce n’est pas la créolisation, mais l’islamisation du pays. »

Heureusement, même une horloge insoumise indique la bonne heure deux fois par jour. Ainsi, Mélenchon a-t-il été frappé par un éclair de lucidité, clamant : « Je veux rappeler que l’Afghanistan appartient aux Afghans et le Mali aux Maliens ! » Tonnerre d’applaudissements.

Un jour, peut-être, entendra-t-on les insoumis scander : “La France aux Français !”

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.