Migrants : le gouvernement se moque de nous !

0
205

Ocean Viking : un premier «avion est parti» avec deux migrants expulsés à son bord : foutage de gueule ! Selon une information de BFMTV confirmée au Figaro, il s’agit de deux ressortissants maliens partis mardi en direction de Bamako.

Interrogé ce mardi à l’Assemblée nationale sur le sort des 234 migrants secourus à bord de l’«Ocean Viking», le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a affirmé qu’un «avion est parti» avec deux d’entre eux à son bord. Selon une information de BFMTV, confirmée au Figaro par Beauvau, il s’agit de deux Maliens qui ont pris un vol mardi en direction de Bamako. 2 ? sur 234 ? de qui se moque t’on ?

Ce sont les premiers migrants de l’«Ocean Viking» à être raccompagnés dans leur pays d’origine. Depuis que le bateau secouru par SOS Méditerranée et ses 234 avaient débarqué le 11 novembre à Toulon, après le refus de l’Italie d’ouvrir ses ports, la quasi-totalité d’entre eux avaient été libérés pour des raisons variées. 44 mineurs isolés, parce que la loi interdit leur maintien dans un centre de rétention. 66 autres, parce qu’ils ont reçu l’autorisation d’entrer sur le territoire pour demander l’asile.

Sur les 123 qui s’étaient vus refuser l’entrée sur le territoire, une centaine a malgré tout quitté la zone d’attente sur décision de justice. Dans la zone d’attente de la presqu’île de Giens où ils avaient été transférés, il en restait donc moins d’une dizaine depuis samedi, selon une source au ministère de l’Intérieur.

Face à ce fiasco, l’exécutif tente de se justifier. Sans surprise, le sujet est revenu plusieurs fois dans l’hémicycle mardi, lors de la séance des questions au gouvernement. «Les pays de départ doivent être responsabilisés en conditionnant les aides au développement», a notamment déclaré Gérald Darmanin, pris d’assaut par les députés RN et LR.

Selon Var Matin, une partie des 18 mineurs encore pris en charge par les services départementaux a été conduite dans un autre département. Le reste du groupe devrait partir d’ici quelques jours…  où ?

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.