Musulmans en France : integristes contre « modérés » ?

0
86

L’affaire Samara, à Montpellier, Shemsedine à Vitry, et tant d’autres survenues ces dernières semaines,  tout comme l’attaque de Bordeaux du 10 avril 2024 montre une cristallisation du conflit entre musulmans intégristes et mode de vie à la française.

Les intégristes veulent à tout prix faire pression sur ceux qui ne sont pas encore dans leur camp pour qu’ils basculent vers eux et ce n’est pas une bonne nouvelle pour les français !

Le Ramadan vient de se terminer mais pour les musulmans intégristes c’est un mois « d’effort » visant à affirmer leurs convictions et surtout à les imposer aux autres.

Bien sûr tous les français sont visés par cette conquête mais ceux qui sont musulmans modérés ou simplement de culture musulmane sans être croyant sont un objectif prioritaire.

Il s’agit de les faire basculer complètement dans le camp des intégristes avant de passer à l’étape suivante consistant à obliger les français non-musulmans à basculer aussi et à se soumettre aux lois musulmanes.

Et tout cela par la terreur, technique habituelle de l’islam depuis les origines !

D’où le cas de la jeune Samara agressée à Montpellier à la sortie de son collège le 2 avril, parce qu’elle refusait de porter le voile. Cette jeune fille souhaitait ne pas appliquer intégralement l’islam, elle a donc fait l’objet de représailles pour faire un exemple et montrer à tous les musulmans que l’Islam doit s’appliquer intégralement.

De même, il semble, au vu des témoignages que l’attaque sur les quais de Bordeaux le 10 avril au soir qui a fait un mort et un blessé grave ait le même motif : des jeunes musulmans buvaient (de l’eau ?) alors que le ramadan se terminait le même soir (mais le jour n’était pas encore tombé !), d’où l’attaque d’un intégriste poignardant les mauvais musulmans qui ne respectaient pas la charia à la lettre.

Nous sommes fasse à un phénomène de radicalisation de l’ensemble des jeunes musulmans : selon les enquêtes, entre 65 % et 75 % des jeunes musulmans en France souhaite que la Charia, la loi musulmane, soit supérieure à la loi française. (Selon l’Ifop, 65 % des lycéens musulmans placent l’islam au-dessus des lois de la République (marianne.net) ) et Sondage : les jeunes musulmans plus radicaux que leurs aînés (lefigaro.fr) :74 % des Français musulmans de moins de 25 ans affirment mettre l’islam avant la République, alors qu’ils sont 25 % pour les 35 ans et plus.

Cette montée dans les jeunes générations est un phénomène qui ne fait que s’accroître et si aujourd’hui la plus forte pression se fait sur les musulmans « modérés » (qui auraient pu dans une certaine mesure être nos alliés), il n’y a pas de doute sur le fait que demain ce sera l’ensemble des français à qui les musulmans intégristes demanderont de mettre un genou à terre et de respecter la loi musulmane.

Christophe Bugeau

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.