Notre pays en est là…

0
138

Gironde : le cadavre d’une septuagénaire retrouvé trois ans après son décès

La dépouille de cette habitante de Libourne a été retrouvée le 31 décembre. C’est une fuite d’eau dans son immeuble qui a permis sa découverte.

Elle habitait dans l’artère commerciale de Libourne (Gironde), rue Gambetta. Sa boîte aux lettres débordait, mais ni ses voisins ni le facteur ne s’en sont inquiétés. Ce 31 décembre, la dépouille d’une personne a priori âgée de 74 ans a été retrouvée dans son appartement. Elle serait sans vie depuis déjà deux ou trois ans, selon les premiers éléments de l’enquête.

C’est une fuite d’eau dans son immeuble qui a permis de retrouver sa dépouille, momifiée par le temps. Dans son frigo, des aliments périmés depuis 2019. Son loyer, prélevé automatiquement, était toujours payé. Informé de la situation aux alentours de 9h30 le jour de la Saint-Sylvestre, le maire se dit effaré par cette découverte.

«C’est triste, déroutant et cela interpelle sur l’organisation de notre société», réagit Philippe Buisson. Dans une ville certifiée «Amis des aînés» par le ministère des Solidarités en novembre, le bât blesse. «Cette personne est décédée seule», déplore l’édile. Alors que le Centre d’action social (CCAS) recense les personnes âgées isolées depuis la canicule de 2003, il s’interroge sur les solutions à déployer pour éviter de tels drames sociaux. Comment expliquer que sa disparition n’ait pas été remarquée ? 

Pourquoi son absence de consommation en électricité et en eau n’a-t-elle pas alerté ? En poste depuis 11 ans, l’élu non plus ne connaissait pas cette dame.

Dépêchée sur place après l’arrivée des pompiers aux alentours de 10 heures, la Gendarmerie de la Gironde a ouvert une enquête. Pour l’instant, l’identité de la défunte n’est pas tout à fait établie. Des tests ADN seront réalisés afin de vérifier qu’il s’agit bien de la locataire de l’appartement. Des recherches ont également été lancées pour retrouver sa famille.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.