Nous sommes des racistes dégénérés !

0
94

Le cas Nassira El Moaddem.

Depuis des années, nous sommes de plus en plus nombreux à considérer que les diagnostics posés par la gauche sur l’état de la société sont faux, à côté de la plaque, voire franchement lunaires. Par exemple, depuis autant de temps la gauche nous prévient que le racisme dévore la France, abîme les liens sociaux, empêche l’avènement de la Cité solaire d’amour (cœur avec les mains 🫶) et rend la vie impossible aux minorités. Nous devons désormais admettre que la gauche avait raison et d’ailleurs elle tient en ce moment une preuve qui nous empêchera à l’avenir de lui contester la finesse intellectuelle et politique de ses mises en garde :                                                                                                  Les journaux de gauche, les sites de gauche, les syndicats de gauche, les politiciens de gauche, les influenceurs de gauche, en somme la gauche réunie avec elle-même et parlant d’une même voix, de la gauche modérée à la gauche pas modérée, de la gauche cravate à la gauche punk à chiens, tous nous parlent depuis deux ou trois jours du déferlement de haine inouï, du tsunami de racisme décomplexé et de la vague d’islamophobie qui s’abattent sur la France. Qui, dès lors, pourra encore dire que la gauche en faisait des tonnes lorsqu’elle alertait sur le venin raciste et sur la haine de l’autre ?

Alors, que s’est-il passé ? Des hordes nazies sont descendues dans les quartiers populaires pour y ratonner gaiement les populations locales ? Non. Une vague d’attentats ciblant des mosquées et des MJC ? Non plus. Alors quoi ? Des personnes noires ont été prises pour cibles dans la rue et abattues ? Toujours pas. On a chargé de force des migrants dans des canots pour les lancer loin sur la mer ? Encore non.

Pourtant la gauche est sur les nerfs et nous parle depuis deux ou trois jours d’un immense déferlement de haine capable de prouver que la France est bien un pays raciste et que les Français sont bien d’affreux jojos intolérants. Alors quoi ! Il faut bien qu’il se soit passé quelque chose !

Il s’est passé quelque chose ! Une femme d’origine marocaine a été «prise pour cible» sur les réseaux sociaux !

Oh ! Sans aucune raison, seulement parce qu’elle est d’origine marocaine ? Pas exactement. Elle a une carte de presse, ce qui en fait paraît-il une journaliste, elle est un tantinet d’extrême-gauche, presque rien hein ! mais enfin d’extrême gauche quand même et elle travaille à donner son avis de gauche sur plein de sujets et notamment sur la France et sur les Français. Justement dans son élan, elle a récemment décrété que la France était un «pays de racistes dégénérés». Forcément, ça a fait réagir…

Réagir ? Des racistes sont allés chez elle pour l’assassiner ?  Non.

La frapper ? Non, non.

Alors quoi ?

Des Français, un peu agacés de se faire ainsi insulter, ont suggéré à la charmante dame en question, Nassira El Moaddem, de s’en aller vivre dans un autre pays si celui-ci ne lui convient pas. Ce serait dommage en effet de rester au milieu des «racistes dégénérés» alors qu’il existe tellement de pays musulmans où personne ne lui fera jamais le reproche d’être Arabe ou musulmane.

C’est tout, voilà l’affaire.

Des Français, insultés, ont répondu aux insultes et comme ils ont adressé ces réponses à une femme d’origine marocaine, la gauche s’est mise en tête qu’elle tenait là la preuve de la nature raciste de la France.

Bon, certes, pas de sang, pas de ratonnade, pas de hordes nazies, toujours pas de migrants jetés à la mer, pas encore d’agressions dans la rue, et certes la douce Nassira El Moaddem n’a jamais fait que recevoir un peu de la monnaie de la pièce ; certes ce n’est pas très spectaculaire en effet mais la gauche qui cavale désespérément depuis des années derrière des preuves de racisme décomplexé, fatiguée sans doute de ne jamais rien trouver de concret, a dû se dire qu’il lui fallait bien trouver quand même un os à ronger.

Depuis deux ou trois jours donc, elle monte en épingle un récit farfelu où la coupable devient la victime et où réagir à des insultes vous glisse sans étape intermédiaire directement dans la peau d’un nazi.

Voilà la preuve que la gauche en est réduite à agiter hystériquement tweet après tweet, article après article : une militante identitaire d’origine marocaine a insulté la France et les Français, ceux-ci ont légitimement répondu dans le cadre d’une querelle de réseaux sociaux et c’est assez pour que la gauche s’émoustille et nous fasse son cirque habituel.

Le fait d’en être réduit à faire de Nassira El Moaddem une martyre en dit long sur le niveau de désespoir de la gauche.

Pendant que la gauche, cette secte malfaisante, chouchoute Nassira El Moaddem faute de mieux, nous autres, les méchants de l’histoire, séchons nos larmes en pensant à nos propres martyrs, des vrais ceux-là ; le dernier en date avait 15 ans, il s’appelait #Matisse.

Le naufrage de la gauche est absolument total.

 

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.