Petit rappel : Jacques Ellul et l’islam, il y a 35 ans !

0
276

Jacques Ellul, juriste, historien, théologien, sociologue, est décédé en 1994. De son vivant, il a publié plus de 600 articles et 48 livres, traduits dans une douzaine de langues, dont plus de la moitié en anglais.

De 1953 à 1970 il fut un membre du Conseil National de l’Église Protestante Réformée de France. Professeur d’Histoire et de Sociologie des Institutions, à l’Université de Bordeaux, son œuvre inclut des études sur les institutions médiévales d’Europe, l’effet de la technologie moderne sur la société contemporaine, ainsi que la théologie morale.

Jacques Ellul fut reconnu comme l’un des plus importants penseurs contemporains.

Il est en tous cas impossible de le classer dans les « fachos », mais son opinion sur l’islam et l’islamisation lui vaudrait aujourd’hui beaucoup d’ennuis judiciaires. Ce qui démontre à posteriori l’impossibilité du débat sur certains sujets devenus tabous et l’islam en fait partie, le concept d’islamophobie, forgé par les Frères Musulmans, et relayé par les islamo-gauchistes et tous les idiots utiles du camp du bien.

Nous avions déjà publié un article le 18 Janvier 2020 où il analysait les dangers de l’islamisation ( https://burdigala-presse.fr/jacques-ellul-analyse-dun-grand-penseur-bordelais-sur-lislam )

Un autre texte sur le sujet paru en 1987 dans son ouvrage « Ce que je crois » paru en 1987 est encore plus explicite, bien que lapidaire :

« L’islam est certainement la plus grave menace que l’Europe ait connue depuis les grandes invasions du VIIe au Xe siècle. Mais quand je considère la France, bien plus qu’une incapacité à répondre à un défi, je rencontre une sorte de volonté suicidaire. Dans sa tête pensante, la France est prête à accueillir ce qui va l’anéantir . La France est folle d’amour pour ce qui va l’égorger  »

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.