Pour Génération Identitaire

0
450

JE SERAI À PARIS

J’irai à Paris le samedi 20 février à Paris, 14h30, place Denfert Rochereau, pour soutenir Génération Identitaire, face à la dissolution.

J’irai m’associer aux patriotes, aux défenseurs de notre France, face à la destruction organisée de notre peuple. Je me réjouis de voir que dans cette épreuve, un grand nombre de personnalités se sont exprimées pour apporter leur soutien à l’association de jeunes Génération Identitaires.

Jean Messiha, qui a déclaré : « Dissoudre Génération Identitaire,c’est criminaliser la résistance à l’invasion de la France »

Pierre Cassen, qui a déclaré : Il y a une continuité, dans la politique de Macron qui dissout la France, avec l’Union européenne, le mondialisme, l’islamisation de notre pays, son invasion migratoire, et la dictature sanitaire, et dans celle de Gérald Darmanin, qui dissout l’avant-garde résistante que constitue Génération Identitaire ».

Olivier Roudier qui a déclaré : « Deux poids, deux mesures, les identitaires dissous, les antifas laissés libres. »
Marine Le Pen qui a déclaré : Je dis attention, le Ministre de l’Intérieur est sur une pente dangereuse ».

Marion Maréchal qui a déclaré : « L’UOIF proche des frères musulmans a pignon sur rue, mais un mouvement de jeunesse qui dénonce l’islamisme est dissout ».
André Bercof qui a déclaré : « Ces militants n’ont tué, tabassé, ni blessé personne. Ils sont donc coupables. Forcément coupables. Français réveillez-vous. Ou couchez -vous définitivement ».

Thomas Joly qui a déclaré : « La procédure de dissolution de Génération Identitaire est un scandale d’Etat. Il s’agit d’une décision arbitraire et politique de la part d’un gouvernement qui ne supporte pas qu’on lui rappelle qu’il est le complice de l’invasion migratoire et islamique ».

Gilles-William Goldnadel qui a écrit : « C’est bien parce que je me refuse à accepter ce déni de démocratie que je vous annonce avoir accepté de défendre Génération Identitaire dans cette procédure inacceptable de dissolution. C’est mon honneur d’avocat ».

Jean-Yves Le Gallou : « C’est une atteinte majeure aux libertés que Gérald Darmanin tente de porter ».

Karim Ouchikh : « Seuls des individus à l’esprit corrompu peuvent imaginer que GI est un danger pour notre démocratie ».

Julien Odoul : « Le seul tort de l’association GI est d’être opposée à l’immigration massive. D’autres associations comme les blacks blocs ou des organisations islamistes appellent à la haine et à la violence et pourtant ne sont jamais inquiétées par le pouvoir ».

Eric Zemmour : « Si on dissout GI, alors il faut aller jusqu’au bout et annoncer qu’il y a 70%des Français qui doivent être dissouts.. »

Charlotte d’Ornellas : la procédure de dissolution est avant tout un acte politique. Gérald Darmanin annonce la dissolution de Génération Identitaire au moment où il présente sa loi contre le séparatisme ».
Etc…

Darmanin va faire l’unité des patriotes !
Il est absolument nécessaire que la riposte s’organise face à ce qui est une véritable lettre de cachet, face à une dérive stalinienne, antidémocratique, totalitaire du gouvernement français.

J’y vois aussi une occasion pour notre mouvance de s’unir, pour nos leaders de se rapprocher. Si cette minable tentative d’étouffement de Génération identitaire par Gérald-Moussa Darmanin pouvait être l’occasion de transformer la multitude d’organisations patriotes en une force politique, alors nous devrions le remercier.

Samedi, en tête de la manifestation, que coude à coude marchent tous les leaders qui en France combattent pour le redressement national. Même si les propositions politiques de chacun sont divergentes sur des points mineurs, nous avons besoin pour réussir d’un rapprochement, d’une convergence sur les thèmes essentiels de notre combat pour le redressement national : la maîtrise de nos frontières, la défense de notre identité.

Samedi, tous à Paris !

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.