Poussé au suicide à 13 ans !

0
154

Vosges : Enquête ouverte pour harcèlement après le suicide de Lucas, 13 ans

Une enquête pour harcèlement sur mineur a été ouverte après le suicide de Lucas, un adolescent de 13 ans, dans les Vosges, a annoncé le parquet. L’adolescent aurait été pris pour cible car homosexuel.

Le parquet d’Épinal a annoncé ce jeudi l’ouverture d’une enquête pour harcèlement sur mineur de moins de quinze ans après le suicide, le samedi 7 janvier, de Lucas, un collégien scolarisé à Golbey (Vosges). Âgé de 13 ans, il était en classe de 4e au collège Louis-Armand dans les Vosges. Le petit garçon s’est donné la mort à son domicile, sur fond de harcèlement scolaire et d’homophobie.

Les proches de l’adolescent ont dénoncé dans leurs auditions « des faits de harcèlement commis par des élèves de son collège, en raison de son homosexualité, depuis plusieurs mois », a précisé le procureur de la République, Frédéric Nahon, dans un communiqué. La famille n’avait pas déposé plainte, mais « les faits avaient été signalés à l’Éducation nationale, qui avait reçu les mineurs musulmans », a ajouté le magistrat. L’enquête a été confiée au commissariat de police d’Épinal afin d' »établir la réalité des faits dénoncés et le lien de causalité avec le suicide », a ajouté le parquet.

« Il était harcelé régulièrement par rapport à sa tenue, sa façon d’être, à ce qu’il dégageait. Il était entier donc il ne se cachait pas. Cela dérangeait peut-être certaines personnes qui n’osaient être aussi entières que lui », a confié Stéphanie, une proche de la famille.

La mère du garçon l’entendait souvent se plaindre de ce harcèlement et a réagi en se rapprochant de son collège, où il subissait la plupart des moqueries. « En rentrant de l’école, il se plaignait de ce qu’il vivait encore et encore. Sa maman a appelé au secours à plusieurs reprises. Le milieu scolaire, où il passait les trois quarts de son temps, n’a pas réagi comme il fallait », affirme Stéphanie.

Pour aider la famille de Lucas à financer ses obsèques, une cagnotte en ligne a été ouverte. Plus de 7500 euros ont déjà été récoltés. Il est possible d’y participer ici.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.