Poutine cancéreux ? Qui pour le remplacer ?

0
508
Russian President Vladimir Putin attends a meeting with the head of Russia's Union of Industrialists and Entrepreneurs, a big business lobby group, at the Kremlin in Moscow on March 2, 2022. (Photo by Mikhail Klimentyev / SPUTNIK / AFP)

Poutine opéré d’un cancer : qui est Nikolai Patrushev, le « faucon du Kremlin » qui pourrait remplacer le président russe ?

Comme l’annonce le New York Post, Vladimir Poutine pourrait subir une intervention concernant le cancer dont il souffrirait. Pendant sa convalescence, il laisserait sa place à un de ses proches conseillers Nikolai Patrushev.

Vladimir Poutine devrait se faire opérer d’un cancer, selon le New York Post qui s’est référé à une vidéo de la chaîne Telegram « General SVR ». Selon ces informations, l’homme fort du Kremlin pourrait céder temporairement sa place à Nikolai Patrushev si sa convalescence devait l’obliger à s’éloigner du pouvoir.

Russian President Vladimir Putin attends the Orthodox Easter service in the Christ the Savior Cathedral in Moscow, Russia, Sunday, April 24, 2022. Eastern Orthodox churches observe the ancient Julian calendar, and this year celebrate the Orthodox Easter on Apr. 24. (AP Photo/Alexander Zemlianichenko, Pool)/XAZ105/22113822717768/POOL PHOTO/2204240105

Comme l’affirme le média américain, ces affirmations n’ont pas été vérifiées de manière indépendante et Moscou nie catégoriquement que Poutine soit malade. Mais qui est cet homme qui prendrait la tête du Kremlin à la place de Poutine ?

Comme Vladimir Poutine, Nikolai Patrushev, 70 ans, était un agent de renseignement russe de carrière, d’abord avec le KGB soviétique dès 1974, puis avec le FSB russe, selon le Moscow Times. Allié fidèle de Poutine, il est désormais secrétaire du Conseil de sécurité russe, un organe influent qui répond directement au président russe et donne des conseils sur les questions militaires et de sécurité en Russie.

Après avoir rencontré Poutine lors de leur carrière dans le renseignement russe, Patrouchev a été nommé à la tête de ce service, le FSB, puis il est devenu membre du Conseil de sécurité de Poutine en 2008. En 2017, Politico a qualifié l’ex-espion de « faucon du Kremlin » connu pour son « nationalisme fougueux, sa vision du monde conspiratrice et sa vaste expérience d’espionnage ».

Nikolai Patrushev aurait fait partie du groupe de conseillers de Poutine lors de l’annexion de la Crimée à l’Ukraine par la Russie en 2014, et il est un soutien inconditionnel au président russe dans l’invasion en Ukraine.

Dans une interview au journal russe Rossiyskaya Gazeta, Nikolai Patrushev a accusé l’Amérique et l’Europe de soutenir l’idéologie néo-nazie en Ukraine. Il a également soutenu la ligne du Kremlin selon laquelle les Ukrainiens et les Russes sont un seul peuple.

« En utilisant leurs hommes de main à Kiev, les Américains, dans une tentative de réprimer la Russie, ont décidé de créer un antipode de notre pays, choisissant cyniquement l’Ukraine pour cela, essayant de diviser essentiellement un seul peuple », a-t-il notamment déclaré selon le New York Post. Le proche de Poutine a également évoqué l’hypothèse d’un éclatement de l’Ukraine. « Le résultat de la politique de l’Occident et du régime de Kiev ne peut être que la désintégration de l’Ukraine en plusieurs États. »

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.