Refus d’obtempérer : encore un mort !

0
611
©PHOTOPQR/NICE MATIN/Dylan Meiffret ; Nice ; 07/09/2022 ; Un refus d'obtempérer se termine par des coups de feu de la police, blessant mortellement le conducteur. (MaxPPP TagID: maxmatinnews532800.jpg) [Photo via MaxPPP]

Refus d’obtempérer à Nice : le chauffard mortellement blessé par balle, deux policiers blessés

L’homme sans permis, au volant d’une voiture volée, a percuté une voiture de police « à plusieurs reprises ». L’un des agents a ouvert le feu. Une partie de l’intervention des policiers a été filmée.

Un automobiliste au volant d’une voiture signalée volée a refusé d’obtempérer aux policiers à Nice (Alpes-Maritimes) ce mercredi après-midi vers 16h30. Il a percuté une voiture de police. L’un des agents a ouvert le feu, blessant mortellement le conducteur qui est décédé. Son passager a été interpellé et placé en garde à vue. Deux policiers ont été blessés durant cette intervention a indiqué la direction départementale de la sécurité publique (DDSP).

« Un conducteur sans permis, dans un véhicule volé avec un passager à son bord, a fait des zigzags extrêmement dangereux pour les automobilistes sur la voie rapide », a détaillé Anthony Borré, premier adjoint au maire de Nice, en charge de la sécurité. Le chauffard est sorti de la voie rapide pour éviter une patrouille de la police municipale, refusant d’obtempérer. Bloqué dans la circulation, il aurait alors fait demi-tour sur l’avenue Henri-Matisse avant de foncer sur une voiture de la police nationale. 

La suite de l’intervention a été filmée par un témoin dont la vidéo a été publiée sur les réseaux sociaux. On aperçoit deux policiers qui sortent de leur voiture. L’un se place du côté du chauffard et lui ordonne en hurlant de stopper sa voiture. Mais le suspect part en marche arrière. Alors qu’il va repartir vers l’avant, le policier ouvre le feu une fois et le neutralise mortellement. Le conducteur avait percuté « à plusieurs reprises » la voiture de police qui a le capot enfoncé, a indiqué la DDSP.

Le défunt « est un Tunisien d’une trentaine d’années, installé dans notre région depuis un an » a précisé l’élu à l’AFP. La voiture signalée volée, qu’il conduisait, est immatriculée dans le Var. C’est un jeune policier adjoint de 23 ans qui a ouvert le feu d’après Nice-Matin.

Les deux policiers, légèrement blessés dans le choc entre les deux véhicules, ont été transportés à l’hôpital.

« C’est le troisième refus d’obtempérer de la journée, celui-là se termine par un décès », poursuit Anthony Borré. « C’est toujours triste, mais moi je vais être du côté de ceux qui portent l’uniforme, de ceux qui défendent l’ordre, de ceux qui veillent à l’intégrité physique ».

« Soutien total aux agents de la police nationale confrontés à un refus d’obtempérer sur l’avenue Henri Matisse », a réagi la maire de Nice, Christian Estrosi, sur Twitter. « Face à un conducteur qui leur a foncé dessus délibérément, ils ont du faire usage de leur arme pour le neutraliser ».

Les faits surviennent quelques heures après une autre intervention de police à Rennes (Ille-et-Vilaine), durant laquelle un chauffard qui allait être interpellé, a refusé d’obtempérer. Un policier a ouvert le feu, blessant mortellement une femme de 22 ans assise à la place passagère dans la voiture. Le conducteur a été blessé et placé en garde à vue. Une fois de plus un étranger malfaiteur se sers de son véhicule pour agresser la police. Qu’attends on pour expulser la racaille ?

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.