Rue 89 Bordeaux : Une presse de caniveau

0
299

Rue 89, média local bordelais, vole au secours du gouvernement avec une belle fake-news. Il titrait le 30 mars : « Alerte sur des troubles cardiaques liés à la chloroquine en Nouvelle Aquitaine » et ensuite en titre intercalaire, toujours en gras : « 160 personnes dans un état grave ». Une véritable manipulation sous la responsabilité de Simon Barthélémy, directeur de la publication. La lecture de l’article ne donne évidemment aucune information sur des hospitalisations qui auraient eu lieu liées à la prise de chloroquine. A part le chiffre de 10 cas de « toxicité cardiaque » signalés, sans qu’il soit clair qu’il y ait eu des suites à part les signalements à l’ARS eux-mêmes.

Que comprendre de ce texte de la rédaction de Rue89 ? L’Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine a signalé 10 cas de toxicité cardiaque dans la région suite à des prises de chloroquine. Face à des symptômes évocateurs du Covid-19, ces personnes auraient consommé du Plaquenil (hydroxychloroquine), nécessitant parfois « une hospitalisation en réanimation ».

L’expression  « nécessitant parfois une hospitalisation » semble être une généralité sur les problèmes cardiaques… et ne signifie pas qu’il vienne d’y avoir, en Nouvelle Aquitaine, des problèmes de santé de ce type.

Habitué des manipulations

Rue 89 n’en est pas à sa première manipulation. C’est un journal de propagande gauchiste, menteur et manipulateur. C’est triste que Nicolas Florian, candidat LR Macron-compatible à la mairie de Bordeaux, pour sauver l’emploi des journalistes menteurs de Rue89, ait incité son équipe à prendre des abonnements payants à ce qui était et reste une presse de propagande au service du pouvoir. Recommandation de soutien de la part du Maire de Bordeaux, Nicolas Florian, ou comment un politique de « droite » s’abaisse à soutenir une presse de gauche menteuse.

Comme le fait remarquer un lecteur de Rue89 dans un commentaire publié sous l’article :

« …cet article apparaît alors comme un terrible exemple de grossière manipulation journalistique ». 

Ou un autre lecteur :

« Je suis sidéré par la véhémence avec laquelle on dénigre un médicament qui A DEMONTRE son efficacité contre le Coronavirus,
Il serait devenu EXTREMEMENT dangereux, depuis l’avènement de l’épidémie. Il était pourtant en vente libre jusqu’à son interdiction le 15 janvier 2020 ! en pleine pandémie. A ce jour l’hydroxychloroquine aurait été administrée à plus d’un milliard de personnes sans plus d’effets secondaires que l’aspirine.
Avez-vous vu les résultats obtenus à Marseille par les équipes du professeur Raoult ?
https://www.mediterranee-infection.com/covid-19/
êtes-vous conscient que votre attitude TUE des gens, qu’elle est donc criminelle ?
Etes-vous conscient qu’il faudra rendre des comptes et qu’il ne suffira pas de dire je ne savais pas, je n’ai fait que diffuser une information.
Votre article est une pure manipulation, étant donnée sa gravité des conséquences, elle ne peut pas être désintéressée ».

Encore un exemple de fake-news qui explique que les journalistes soient méprisés par les français et que la presse soit en crise.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.