Scarabée japonais : Les vignes en danger !

0
386

Le scarabée japonais a été repéré en Italie en 2014 et en Suisse en 2017. L’Anses prévient que cet insecte pourrait très certainement arriver prochainement en France.

Un « insecte ravageur », rien que ça. Ce lundi 13 juin, l’Agence nationale de sécurité sanitaire prévient dans un communiqué : le scarabée japonais, un danger pour des centaines d’espèces de plantes, pourrait bientôt s’introduire en France et gâcher notre été. Repéré pour la première fois en Italie en 2014 après s’être propagé au-delà de son milieu d’origine, le Japon il est depuis sous surveillance. 

L’Anses avertit : « Cet insecte ravageur représente une menace pour des centaines d’espèces de végétaux ». « L’adulte, plutôt boulimique se nourrit préférentiellement de feuilles tandis que les larves s’alimentent des racines ».

Plus de 400 types de plantes sont concernés, notamment les pruniers, les pommiers, les vignes etc.

Selon l’Anses, c’est quasi mission impossible d’empécher l’invasion annoncée. En effet, le scarabée japonais vole et se déplace donc facilement. Seule option : intervenir le plus vite possible, en posant des « pièges équipés de leurres mixtes (combinaison de phéromones sexuelles et d’attractifs floraux) » placés le long de la frontière avec les pays où il est déjà présent et à proximité de points d’entrée du territoire (ports, aéroports, routes).

L’Agence nationale de sécurité sanitaire recommande par ailleurs de « délimiter une zone infestée » avec une surveillance renforcée et la mise en œuvre de plusieurs moyens de lutte contre le scarabée, dont « l’utilisation de produits phytopharmaceutiques de synthèse et la lutte biologique », en fonction des situations.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.