Tribune libre : Peut on encore battre Macron ?

3
262

Alors que les jours s’égrainent et nous rapprochent de l’élection l’espoir de vaincre campe dans tout les camps, mais les sondages sont têtus et donnent Macron vainqueur. Quel scénarios pourrait permettent de s’en défaire?

Les sondages pour le 2e tour donnent Macron vainqueur largement contre Le Pen et Zemmour. Pour Pecresse c’est plus serré et jouable mais ne serait-ce pas passer de l’original à la copie ? Telle est la première question à se poser. Un tel changement vaudrait il la peine et faut il donc massivement voter pécresse ? Bref doit t’on voter pour retrouver l’air pur avec une faible chance d’y arriver, ou seulement pour sortir, avec une meilleur chance, un bras de la fosse à purin?

Les chances de Zemmour. Cet ovni de la politique n’est pas totalement sûr de perdre un second tour contre Macron, il a contrairement à Le Pen la capacité de « mordre » largement sur l’électorat des Républicains et bénéficiera sans aucun doute de voix de sa concurrente de droite. De plus si la presse veut bien parler (en dehors de Cnews) des faits divers barbares qui se multiplient et exaspèrent l’opinion, cela renforcera ses chances. Mais toute l’actualité est « écrasée » volontairement par la gestion du covid…. Nulles mentions des migrants, des racailles et de leurs exactions !

Encore faudrait il qu’il obtienne ses parrainages ! On à pu croire un temps que Pecresse, qui sinon ne sera pas au second tour, écrasée par Le Pen (alors seule candidate du camp patriote) allait « s’arranger » pour qu’il les obtienne. Elle le nie d’une façon farouche qui confine à la fureur, ce qui nous condamne selon les sondages à un second tour Macron – Le Pen……..

Les chances de Le Pen. Admettons-le elles sont faibles. Certes sa campagne est nettement meilleure que la précédente, mais 2017 à laissé des traces… les purges violentes et successives dans ses rangs lui on aliéné une partie de son électorat et le nom « Le Pen » sonne toujours comme une ligne rouge dans l’esprit de nombreux français, alors que pourtant la dédiabolisation l’a menée loin sur la voie du modérantisme. Une modération qui risque de lui couter le report des voix Zemmouriennes. Sans compter la réputation d’incompétence qui lui colle à la peau depuis le fameux débat raté. Bref, hélas, soyons clairs, en duel contre Macron elle n’as aucune chance.

Les chances de Pecresse. Elles sont réelles à deux conditions : premièrement que les voix du camp national soient divisées en deux et donc que zemmour ait ses parrainages; deuxièmement que le destin, sous une forme ou une autre dans l’actualité, donne le coup de pouce qui fait parfois tout basculer. La question toutefois demeure, y gagnerons-nous au change ? Peut-être….. Mais il ne faut pas trop rêver…

En conclusion je suis pour le moment bien pessimiste mais demain est un autre jour.

Frank BUHLER

3 COMMENTAIRES

  1. Si, en toute logique, cette analyse tient la route, il n’en demeure pas moins que la situation politique totalement figée avant l’irruption d’Eric Zemmour est devenue « liquide ». Tout peut arriver, et je sens un mouvement de fond dans la population française, au sein de la majorité silencieuse, en faveur d’Eric Zemmour. Si ce dernier parvient au 2e tour, sa dynamique sera telle qu’aucun des adversaires potentiels ne pourra resister.

  2. Peut-être faudrait-il revenir sur terre. je note sur un site ami que la moyenne des 10 sondages publiés du 1er au 13 janvier nous donne en intentions de vote :

    1. Emmanuel Macron…: 24,80%
    2. Marine Le Pen………: 16,05%
    3. Valérie Pécresse……: 15,90%
    4. Eric Zemmour………: 13,65%
    5. Jean-Luc Mélenchon: 10,10%

    Et qu’un second tour Zemmour-Macron donnerait 63% au président sortant contre 37% à Éric Zemmour.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.