Un bébé torturé à mort

2
969

Loiret : Un bébé retrouvé mort dans son berceau après avoir subi des violences, ses parents écroués

Le bébé d’un mois et demi a été retrouvé mort dans son berceau ce lundi à Bray-Saint-Aignan, prés de Sully-sur-Loire. L’autopsie a révélé de nombreuses factures et hématomes indique France Bleu. Les parents de l’enfant, âgés de 21 et 20 ans, ont été placés en garde à vue. Ils nient être à l’origine du décès a précisé le parquet de Montargis.

C’est la grand-mère de l’enfant qui a fait l’horrible découverte ce lundi après-midi. Elle a donné l’alerte mais les sapeurs-pompiers et les médecins du SAMU n’ont pu que constater le décès. Les parents qui étaient présents au domicile ont affirmé que leur enfant avait passé la nuit à pleurer, et qu’il avait du mal à manger. Dans la matinée, la maman a alors fait appel à sa mère.

L’autopsie a également conclu à un décès par asphyxie a précisé le procureure de la République de Montargis, Loïc Abrial, dans un communiqué. « De nombreuses fractures au niveau des côtes de l’enfant, certaines anciennes, d’autres très récentes » ainsi que des « ecchymoses au niveau du cuir chevelu » ont été relevées. « Au regard de ces éléments, il ne faisait aucun doute que le bébé avait subi des violences de la part d’une ou plusieurs personnes », ajoute le magistrat.

Les parents, sans emploi, vivent dans une certaine précarité. Une enquête du chef de « meurtre sur mineur de moins de 15 ans » a été ouverte et confié à la brigade de recherches de Gien et à la brigade de gendarmerie de Sully-sur-Loire. Le parquet de Montargis devrait se dessaisir du dossier au profit du pôle criminel d’Orléans, en vue de l’ouverture d’une information judiciaire.

L’enfant, âgé de seulement un mois et demi, a été retrouvé sans vie ce lundi, au domicile familial à Bray-Saint-Aignan (Loiret). L’autopsie a révélé de nombreuses fractures notamment. Les parents du bébé sont en garde à vue.

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.