Véran se roule par terre pour avoir un ministère !!!

0
325

Comment Olivier Véran, débarqué de la Santé, s’est battu pour obtenir un ministère

Il a tenu la marée pendant la crise du Covid mais le Président ne voulait plus de lui au gouvernement. Officiellement, pour « tourner la page » d’une période compliquée à laquelle Olivier Véran est désormais associé. Les partisans de l’ancien ministre de la Santé ont une autre version sur ce qui s’est joué en coulisses.

Olivier Véran est toujours au gouvernement, mais il n’est plus ministre de la Santé. Le voilà “ministre délégué” , chargé des Relations avec le Parlement et de la vie démocratique. Et c’est Brigitte Bourguignon, ministre déléguée sous la tutelle d’Olivier Véran lors du gouvernement précédant, qui reprend son maroquin.

Ce jeu de chaises musicales surprend d’autant plus que l’ancien ministre de la Santé avait clairement dit, en mars, qu’il souhaitait rester à son poste. “J’ai été ministre de la crise sanitaire pendant deux ans, j’aimerais bien maintenant être ministre de la Santé à temps plein” , confiait-il à l’Obs. Raté.

« Il s’est roulé par terre » pour rester au gouvernement

D’après Le Parisien, son nom ne figurait pas dans les premières versions du nouveau gouvernement Borne, et il a dû lourdement insister pour être repêché in extremis. “Il s’est roulé par terre pour obtenir quelque chose” , se moque un conseiller (de Matignon ou de l’Élysée, on ne sait pas) dans les colonnes du journal. Cette petite phrase, qui fait mal et qui fait mouche, accrédite l’idée qu’Emmanuel Macron ne voulait plus de son ministre de la Santé. Mais qu’a-t-il bien pu rater pour être mis sur la touche ? Assurément pas son parcours politique, rondement mené.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.