Zemmour : grandes manoeuvres et basses oeuvres ?

0
34

Election présidentielle en point de mire

L’élection présidentielle est le point culminant de notre vie démocratique. C’est même, selon certains analystes politiques, un problème car il conduit toutes les forces politiques à se polariser sur ce point, au détriment d’un travail programmatique utile.  Le passage au quinquennat avec élections législatives dans la foulée a également contribué à cet affadissement démocratique qui explique le taux d’abstention croissant pour cette élection phare.

La prochaine échéance nous est vendue comme un affrontement programmé entre le président sortant Emmanuel Macron et Marine Le Pen avec , cette fois ci semble-t-il, une réelle possibilité de victoire pour cette dernière.

Beaucoup d’analystes politiques cependant, sur la base de l’historique de cette élection, soulignent qu’aucune n’a vu se réaliser les prévisions un an à l’avance.

C’est dans ce contexte que surgit l’hypothèse d’une candidature d’Eric Zemmour qui pourrait rebattre les cartes. Les rumeurs se font de plus en plus précises et confirmées par une immense affiche à Aix en Provence déployée par son fan club.

Coups bas en perspective

Par une coïncidence certainement fortuite, une élue socialiste d’Aix en Provence, Gaëlle Lenfant affirme qu’Eric Zemmour l’aurait agressé à une date imprécise (entre 2004 et 2006…) en l’embrassant contre son gré .

Elle semble découvrir brusquement Eric Zemmour qui pourtant cartonne tous les jours sur CNews. Agression constituée par un baiser tellement traumatisant qu’elle en a oublié les circonstances, elle décrédibilise la parole de femmes réellement agressées.

Cela ressemble donc à de « grandes » manœuvres politiques, complaisamment relayées  par les medias de gauche, Libé en tête, qui vient de se distinguer récemment par une attaque dégueulasse contre Sonia Mabrouk.

La gauche en pleine déroute idéologique n’a plus en « magasin » que des attaques  de ce type pour éviter tout débat sur les idées, et tout constat sur les réalités de la vie en France.

Après Fillion, allons-nous assister à une campagne rythmée par des affaires de ce type ?

En tous cas sur les réseaux sociaux, personne n’est dupe de cette manœuvre.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.