Aujourd’hui des millions de gens perdent leur pass !

0
92

Dès ce mardi 15 février, le pass vaccinal n’est plus valable que quatre mois si la personne n’a pas reçu de dose de rappel et qu’elle n’a pas été testée positive durant les trois derniers mois, contre sept mois auparavant. Entre 4 et 4,5 millions de personnes sont ainsi susceptibles de le perdre.

Gare aux nouvelles règles. Dès mardi 15 février, la durée de validité du pass vaccinal change et pourrait bien mettre dans la panade des millions de Français. Le pass vaccinal est désormais conditionné à la dose de rappel pour toutes les personnes âgées de plus de 18 ans dans un délai de 4 mois maximum après un schéma vaccinal initial, et non plus sept mois. 


Les personnes ayant attrapé la maladie alors qu’elles avaient déjà eu deux injections ou une injection et une infection, sont dispensées de la dose de rappel, en vertu du principe « une infection = une injection » énoncé par le ministre de la Santé Olivier Véran.

Concrètement : 
– si j’ai reçu deux doses de vaccin, je dois faire mon rappel au plus tard quatre mois après ma deuxième injection.
– Si j’ai eu le Covid-19 et que j’ai reçu ensuite une seule dose de vaccin (Astra Zeneca, Pfizer, Moderna), je dois faire mon rappel au plus tard quatre mois après mon injection.
– Si j’ai reçu une dose de vaccin (AstraZeneca, Pfizer, Moderna ou Janssen) et que j’ai eu le Covid-19 plus de 15 jours après l’injection, je dois faire mon rappel au plus tard quatre mois après mon infection, soit la durée du certificat de rétablissement.
– Si j’ai eu le Covid-19 et que j’ai reçu ensuite une dose de Janssen après mon infection, je dois faire mon rappel au plus tard deux mois après mon injection.
– Si je ne suis pas encore éligible à la dose de rappel, mon certificat de vaccination de schéma vaccinal initial (monodose ou deux doses) reste valide.


Le certificat de rétablissement peut toujours se substituer à la vaccination et être intégré au pass vaccinal, mais sa durée de validité est également réduite à quatre mois contre six auparavant. 
En revanche, les Français qui souhaitent sortir du pays, par exemple pour les prochaines vacances, doivent avoir effectué un rappel afin d’avoir un certificat valide pour passer la frontière.
Selon les estimations des autorités sanitaires, entre 4 et 4,5 millions de personnes sont susceptibles mardi de perdre leur pass vaccinal faute de rappel ou d’infection.
« Le pass vaccinal pourra être réactivé dès lors que la personne aura fait son rappel de vaccination », indique néanmoins la Direction générale de la Santé (DGS) auprès du Parisien, tout en précisant qu’il « deviendra valide sept jours après l’injection de la dose de rappel ».


LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.