Bilan catastrophique des injections anti-covid et manipulation médiatique

0
1415

Les Américains ne sont plus dupes de la propagande vaccinale à 90 %.[1] Évidemment la presse médicale autrefois fiable, mais maintenant aux ordres de Big Pharma, falsifie l’interprétation des résultats pour tenter de faire croire à l’efficacité des injections toxiques et inutiles (BMJ Gate : interprétation manipulée des données statistiques au bénéfice des mensonges officiels). D’autres sont encore dupes comme les Français et il faut continuer à faire croire au miracle pour imposer une cinquième dose et pire encore la vaccination généralisée des enfants.

INFORMONS AUTOUR DE NOUS POUR QUE CESSE CE DRAME

Comment transformer un bilan catastrophique réel en succès imaginaire

Une étude de propagande marchande a été publiée dans le British Medical Journal (BMJ) le 27 avril 2022[2] et a été immédiatement reprise sans modération par les médias médicaux[3] et grand public[4][5]. Elle prétend que « l’augmentation de la couverture vaccinale pourrait influer sur la mortalité et l’incidence du Covid-19, car une couverture vaccinale plus élevée serait associée à des taux plus faibles de mortalité et d’incidence du covid-19 au niveau de la population aux États-Unis ».

Il ne s’agit pas d’une étude randomisée, mais d’une simple étude observationnelle dont les conclusions, soumises aux biais temporels, sont toujours incertaines. Nous avons démonté cette étude ailleurs.

Les responsables israéliens de la vaccination tentent de se justifier par le même procédé fallacieux.

Ils publient une nouvelle étude biaisée dans l’interprétation des données, pour faire croire au succès vaccinal et amoindrir ainsi leurs responsabilités dans les complications vaccinales.

Comment transformer un mauvais bilan réel en succès imaginaire

Cette étude de propagande marchande publiée dans le Journal américain « Contrôle des infections Am J »[6] a été immédiatement reprise sans vérification par les médias grand public. Elle prétend que :

« les vaccins contre le Covid 19 ont sauvé plus de vies que prévu en appliquant simplement l’efficacité des vaccins individuels à la population vaccinée en Israël »

Il ne s’agit pas d’une étude randomisée, mais de la vieille technique de triche mathématique consistant à comparer le nombre de vrais décès observés à celui des décès virtuels d’une simulation très exagérée ![7]

« les décès projetés tels qu’attendus à partir de l’efficacité du vaccin et les données réelles sur la mortalité ont été comparés pour la population des plus de 70 ans quand le taux de vaccinés a dépassé les 90% »

Il suffit que la prophétie mathématique initiale surestime par 10 le nombre estimé de morts pour que l’évolution naturelle aboutisse à des chiffres 10 fois inférieurs permettant de se glorifier d’une diminution de 90 % de la mortalité.

Dans le cas précis, la prophétie mathématique estimait à 5 120 la menace et comme il n’y a eu que 370 morts enregistrés, ils se glorifient d’avoir sauvé 4750 Israéliens sans jamais mettre en doute des modèles mathématiques fumeux dont l’exemple de la Suède[8] et bien d’autres pays ont démontré l’absence totale de cohérence avec la réalité.[9][10][11]

Quittons le monde imaginaire des pythies et revenons au réel

L’évolution naturelle des épidémies suit une évolution en cloche et celle du covid n’échappe pas à la règle ainsi que l’a souligné dès avril 2020 le Pr Isaac Ben Israël alors que les vaccins n’existaient pas. « Le nombre de nouveaux cas du virus atteint un pic après environ 40 jours et décline progressivement pour atteindre presque 0 après 70 jours. Cela est vrai dans n’importe quelle partie du monde, que les pays interrompent ou pas leurs activités économiques »

La diminution naturelle des cas quotidiens peut, un temps, faire croire à l’efficacité de n’importe quelle mesure ou traitement appliqué au moment du pic de l’épidémie. Pour éviter ce biais temporel bien connu, il suffit de prendre en compte la totalité de l’évolution connue et de comparer les évolutions d’avant et d’après traitement et aussi à celles des pays les plus proches.

L’exemple d’Israël confirme l’inutilité des injections Pfizer

Dans ce pays qui faisait figure de champion Pfizer et était cité en exemple par tous les médias, plus de 72 % de la population est vaccinée. Mais ce taux de pseudo vaccination n’a pas protégé la population des récidives de plus en plus fortes de l’épidémie.

En décembre 2021, alors que le pourcentage d’injectés atteignait ses chiffres les plus élevés, l’absence d’efficacité contre l’infection s’affirmait clairement avec l’explosion des cas quotidiens culminant à 9 fois les pics atteints lors de la première vague d’avant les vaccins (55 000 vs 6000).

La comparaison de l’évolution des cas et de la mortalité journalière entre Israël et son pays frère peu vacciné (Palestine) montre que les injections Pfizer n’ont pas du tout protégé la population israélienne des contaminations, bien au contraire.

Et aussi la comparaison au Liban qui a subi la vague Covid, mais d’une intensité sans commune mesure avec celle d’Israël :

Curieusement, les auteurs de l’étude n’ont tenté ni d’analyser ni d’expliquer cette récidive explosive de l’épidémie observée en Israël et pas chez ses voisins.

Les injections Pfizer n’ont pas non plus diminué la fréquence des formes graves ni la mortalité comme le prétendent en permanence le gouvernement et les médias. Les décès attribués au Covid ont été plus fréquents depuis les pseudos vaccins : durant les quinze mois des vaccins, plus de 8000 décès ont été enregistrés contre moins de 3000 durant les dix mois d’épidémie sans vaccins.

La comparaison de l’évolution des cas et de la mortalité journalière entre Israël et son pays frère peu vacciné (Palestine) montre que les injections Pfizer n’ont pas du tout protégé la population israélienne ni des formes graves ni de la mort.

Nier l’échec mondial des pseudo vaccins, c’est nier l’évidence.

L’échec des injections Pfizer en Israël s’est répété dans le monde entier[12]. Les chiffres de l’OMS et les courbes de l’université John Hopkins sont sans appel : depuis l’introduction des vaccins en décembre 2020, le nombre global de cas a été multiplié par 7 :

Et les pays qui ont appliqué la stratégie OMS du tout vaccin sont ceux qui totalisent le plus d’infections

Et ces pays qui ont appliqué la stratégie OMS du tout vaccin sont aussi ceux qui souffrent des mortalités les plus élevées par rapport aux pays adeptes des traitements précoces (par chloroquine ou autres antipaludéens, Ivermectine, antibiotiques, zinc, vitamine D.)

Cet article de propagande aux biais trop évidents aurait dû être amendé ou refusé par le comité de lecture du Journal américain « Contrôle des infections Am J. L’avoir publié confirme que trop de revues sont contrôlées (parce que financées) par l’industrie pharmaceutique. L’évolution anti-scientifique de trop nombreuses revues médicales jadis prestigieuses les décrédibilise.[13][14][15][16]

Rappelons le commentaire de Richard Horton (The Lancet) :

« Si cela continue, nous ne serons pas en mesure de publier d’autres données de recherche clinique parce que les sociétés pharmaceutiques sont si puissantes financièrement aujourd’hui, et sont capables d’utiliser des méthodologies telles que nous acceptons des articles qui sont apparemment méthodologiquement parfaits, mais qui, en réalité, parviennent à conclure ce qu’ils veulent conclure » . « Quand il y a une épidémie comme le COVID, en réalité, il y a des gens comme nous -les medecins-qui voient la mortalité et la souffrance… et il y a des gens qui voient de l’argent ! C’est tout ! »

Et malheureusement si l’article du Lancet de mai 2020 a été retiré, la désinformation par de grandes revues médicales s’étend et, le ministre Véran n’a pas modifié sa position, ni son ordonnance vis-à-vis des traitements précoces du covid, toujours peu utilisés en France et pour lesquels les médecins résistants, fidèles à Hippocrate sont poursuivis s’ils décident de soigner leurs patients[17]. La position avouée du ministre est évidemment de contraindre de fait à l’injection de tous les dangers (et inefficace de surcroît).

En conclusion, ces injections sont inutiles et ne font qu’aggraver les contaminations et la mortalité, et par ailleurs sont dangereuses et à l’origine de très nombreux effets secondaires dont certains graves et mortels[18][19][20][21].

Il faut cesser ces injections et cette désinformation.

Exiger un moratoire international doublé d’enquêtes transparentes sur les conséquences !

Docteur Gérard Delépine
https://nouveau-monde.ca/bilan-catastrophique-des-injections-anticovid-et-manipulation-mediatique/

  1. [1] Americans Say Covid-19 Pandemic Is Over—Even If Fauci, CDC Disagree (forbes.com) []
  2. [2] Public health impact of Covid-19 vaccines in the US : observational study BMJ 202 04 27 2022;377:e069317[]
  3. [3] https://www.frequencemedicale.com/psyaddictologie/actualites/8390-Covid-19-l-efficacite-de-la-vaccination-est-validee-dans-le-monde-reel[]
  4. [4] https://vnexplorer.net/covid-19-le-vaccin-a-t-il-reellement-ete-efficace-contre-lepidemie-une-etude-repond-s1310776.html[]
  5. [5] https://www.femmeactuelle.fr/sante/news-sante/covid-19-le-vaccin-a-t-il-reellement-ete-efficace-contre-lepidemie-une-etude-repond-2134115[]
  6. [6] How many lifes saved by covid vaccin? Proof from d’Israël Ronen Arbel, Candace Makeda Moore 2, Rouslan Sergienko 3, Joseph Pliskin 4 2022 mars;50(3):258-261.doi : 10.1016/j.ajic.2021.12.019. Publication en ligne le 29 décembre 2021[]
  7. [7] Quand les résultats de simulations mathématiques remplacent les résultats réels dans l’information médicale diffusée par les médias par delepine 19 octobre 2018
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/quand-les-resultats-de-simulations-208775[]
  8. [8] L’échec de la modélisation de l’Imperial College est bien pire que nous ne le savions
    Phillip W. Magness[]
  9. [9] https://evaluation-modelisation-covid.github.io/france/[]
  10. [10] LAURENT MUCCHIELLI Prophètes de malheur : rendez les exponentielles ! 18 MARS 2021[]
  11. [11] G et N Delépine Comment se gargariser d’avoir sauvé virtuellement plus de 3 000 000 d’européens. Toute honte bue !
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/comment-se-gargariser-d-avoir-225132[]
  12. [12] https://nouveau-monde.ca/lechec-avere-des-vaccins-covid/[]
  13. [13] Lancetgate: why was this “monumental fraud” not a huge scandal? | Dissident Voice[]
  14. [14] LancetGate : quel rôle joue le laboratoire Gilead qui développe le Remdesivir ? (francesoir.fr) []
  15. [15] Lancet Gate : l’étude anti-hydroxychloroquine s’avère être une « escroquerie intellectuelle » — AgoraVox le média citoyen[]
  16. [16] Ferguson ment grossièrement et le journal Nature le publie ! (francesoir.fr) []
  17. [17] Denis Agret, dernier en date avec trois ans d’interdiction d’exercice ![]
  18. [18] Le point sur les complications des pseudovaccins anticovid au 4 mars 2022 — Docteur Nicole Delépine (nicoledelepine.fr) []
  19. [19] https://reaction19.fr/droit-de-pensee/art-dinformer/nicole-et-gerard-delepine/delepine-2022/delepine-mai-2022/080522-pourquoi-un-tel-deni-des-effets-graves-des-vax-anticovid-chez-les-femmes-enceintes-dr-nicole-delepine/[]
  20. [20] LE VOTE MACRON, C’ETAIT CELUI POUR LA CINQUIEME DOSE, aussi dangereuse et inutile que les précédentes (cf Israel) | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE (pgibertie.com) []
  21. [21] DES MYOCARDITES ET MAINTENANT UNE EXPLOSION DES CANCERS POST INJECTIONS | LE BLOG DE PATRICE GIBERTIE (pgibertie.com) [

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.