Les complotistes avaient raison : le QR Code pour se déplacer !

0
172

La réponse ? 6 mois !

L’humour populaire en dit beaucoup sur le fonctionnement des sociétés humaines.

Les plus anciens comme moi se souviennent du légendaire humour russe sous le régime soviétique.

Cela fait longtemps que beaucoup craignent que progressivement et insidieusement on nous réduise toutes nos libertés, y compris celle de se déplacer.

Ce sera évidemment au nom de la sécurité.

Une sécurité que nos dirigeants font tout pour ne pas assurer et pour rendre défaillante.

Ils créent donc de toutes pièces le problème.

Une fois que le problème prend une ampleur invivable, alors on arrive avec une solution magique, et cette solution est toujours liberticide. Toujours.

Finalement vous avez aimé le QR code pour le passe sanitaire.

Vous allez l’adorer pour les JO.

Puis après, vous l’adopterez pour votre crédit social, parce que vous serez un bon citoyen docile qui attend sa pitance sous forme d’un RSA mensuel. Pardon excusez-moi, sous la forme d’un revenu universel. C’est tellement beau, tellement généreux la dépendance forcée. La soumission pour la gamelle.

« Automobilistes et piétons ne pourront pas circuler librement dans certaines zones de la capitale et en Île-de-France cet été. Sauf s’ils s’inscrivent sur une plateforme numérique dédiée, annonce Laurent Nunez.
Une attestation comme lors des confinements ? À quelques mois du début des Jeux olympiques de Paris, le préfet de Police dévoile auprès de nos confrères du Parisien les contours du dispositif de sécurité qui sera en vigueur à l’été 2024. Laurent Nunez annonce notamment qu’une dérogation sera nécessaire pour circuler librement dans Paris lors de la compétition.

« Il faudra s’enregistrer en amont sur une plateforme numérique en fournissant un certain nombre de justificatifs, de domicile mais pas que », prévient-il dans les colonnes du quotidien régional.
Toutes les personnes qui souhaitent ou qui doivent s’approcher des nombreux olympiques à Paris et en Île-de-France seront concernées: « Vous aurez un QR code à présenter lors des contrôles », dit Laurent Nunez.

Qu’ils se gardent leurs JO et que les JO soient un bide pour bobo QRcodés!

Déjà que je n’aime plus mettre les pieds à Paris, ne comptez évidemment pas sur moi pour m’inscrire sur une plateforme en téléchargeant mes données biométriques et mes justificatifs pour aller faire le pimpim. Qu’ils se gardent leurs JO, les baignades dans la Seine, les contraintes, les prix effroyables.

Ils mettent le ticket de métro à 4€.

Ils ferment des stations de métro…

C’est fou.

C’est incroyable.

Ils vont tellement loin dans le délire, que l’on en arriverait presque à souhaiter qu’ils se plantent dans l’organisation.

Et comme tout va bien se passer puisque les JO seront dans les faits interdits presque à tous, alors, ils pourront bénir le QRcode, et vous connaissez la suite.

Le ticket de métro restera à 4 euros pour renflouer Hidalgo, et nous terminerons tous QRCodés.

LAISSER UNE REPONSE

S'il vous plaît entrer votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.